9e Forum des Jeunes de l'UNESCO

Laboratoire de littératie des futurs (FKL)

Le 9e Forum des Jeunes de l'UNESCO de cette année se déroule à un moment unique dans le temps - tout juste un mois après le Sommet de l'ONU pour l'adoption de l'Agenda post-2015 de développement et un mois avant la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique à Paris (COP21). Pour profiter de ce moment historique, le 9e Forum des Jeunes de l'UNESCO a adopté une conception de pointe qui tire parti de la façon dont nous pensons à l'avenir pour impacter les mesures que nous prenons dans le présent.

qu'est-ce-que le laboratoire de littéracie des futurs?

Le laboratoire de llittéracie des futurs (FKL) est un procédé innovant et inclusif qui aide les gens à donner du sens à un monde complexe. Le FKL est comme un microscope qui aide les participants à mieux comprendre les hypothèses qu'ils utilisent pour imaginer l'avenir. Avec cette méthodologie, les participants sont mieux en mesure de prendre des décisions éclairées pour le présent.

Au niveau pratique, le FKL implique de travailler en trois phases:

  1. Dans la première phase, les participants sont divisés en petites équipes (attribuées avant leur arrivée). Chaque personne de l’équipe devra décrire ses prédictions et espoirs pour l'avenir (l'année 2040), relatifs aux thèmes du Forum : le changement climatique, le développement durable et la citoyenneté mondiale. Dans cette première phase, les discussions se concentrent d'abord sur ce à quoi le participant pense que 2040 ressemblera. Les discussions se déplacent alors à ce à quoi le participant souhaite que 2040 ressemble. En partageant des portraits descriptifs de la façon dont ils imaginent probablement et préférablement les futurs, sans penser à comment nous pourrions y arriver, cette première phase du FKL révèle les principales hypothèses que nous utilisons pour imaginer l'avenir.
  2. Dans la deuxième phase du FKL, les équipes joueront à un jeu qui favorise une façon d’imaginer demain créative. A mesure qu’ils inventent et racontent ces histoires sur l'avenir, les participants deviennent plus habiles pour identifier et modifier les hypothèses qu'ils utilisent pour imaginer le futur qui façonne ce qu'ils voient et font dans le présent.
  3. Dans la troisième et dernière phase du FKL, les équipes se concentrent sur les mesures qu'elles veulent prendre pour relever les défis du changement climatique, du développement durable et de la citoyenneté mondiale. Portés par une compréhension plus subtile de la façon dont l'avenir imaginaire participe à la prise de décision d'aujourd'hui, les participants sont mieux en mesure d'apprécier les opportunités et les menaces d'un monde qui est en train de changer de façon nouvelle et inattendue. Par conséquent, les participants sont en meilleure position d’identifier les actions et de prendre les décisions qu'ils croient pouvoir aider à atteindre les aspirations de l'humanité pour la résilience, le bien-être et de la paix.