Coordination et plaidoyer pour l'Education pour tous

EFA for CAP.jpg

SOFEA members are meeting with each other and getting entertainment at SOFEA club at Gondogohali village in Rajshahi district. From SOFEA club adolescent participants are learning computer, literacy and many other activities.
© UNESCO/BRAC

L’Éducation pour tous (EPT) est un engagement global visant à assurer une éducation de base de qualité à tous les enfants, jeunes et adultes. En 2000, au Forum mondial sur l’éducation de Dakar, 164 gouvernements se sont engagés à réaliser l’EPT et ont identifié six objectifs à atteindre avant 2015

Les objectifs de l’EPT contribuent aussi aux efforts fournis à l’échelle mondiale pour atteindre les huit Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), adoptés par 189 pays et par les plus grandes institutions mondiales pour le développement en 2000. Deux OMD se rapportent expressément à l’éducation, mais aucun des huit objectifs ne peut être atteint sans un investissement soutenu dans ce domaine. L’éducation permet d’acquérir les compétences et les connaissances nécessaires pour améliorer la santé et les moyens d’existence et promouvoir des pratiques environnementales saines.

Les gouvernements, les organismes multilatéraux et les organismes de développement, la société civile et le secteur privé oeuvrent ensemble à la réalisation des objectifs de l’EPT. Le Cadre d’action de Dakar a donné mandat à l’UNESCO pour coordonner l’action de ces partenaires, et l’Organisation a mis en place une « architecture » de l’EPT qui comprend le Comité directeur de l’EPT, des réunions à l’échelle mondiale et régionale et divers mécanismes de partenariats. Dans le compte à rebours engagé jusqu’à 2015, agir en partenariat avec l’UNESCO est l’occasion de soutenir les pays dans « La Grande Poussée », dernière ligne droite vers l’EPT d’ici 2015 :

  • aider les pays à faire le point sur leur expérience de l’EPT grâce aux évaluations nationales de l’EPT 2015;
  • faciliter un processus de consultation ouvert à tous pour préparer l’agenda international pour
    l’éducation post-2015
    ;
  • réaffirmer les arguments des droits de l’homme et du développement en faveur de  l’investissement dans l’éducation, en particulier pour que l’éducation occupe une place importante dans le cadre élargi de développement post-2015;
  • préparer l’organisation du Forum mondial sur l’éducation en République de Corée en 2015, événement majeur qui permettra de prendre la mesure des réussites et des échecs depuis 2000 et d’adopter un nouvel agenda
     

Depuis Dakar, des progrès significatifs ont été accomplis vers la réalisation des six objectifs de l’EPT, en particulier pour améliorer l’accès à l’éducation. La progression est néanmoins inégale selon les objectifs, ainsi qu’à l’intérieur de chaque pays et d’un pays à l’autre. La qualité de l’éducation est une préoccupation majeure et de gros efforts s’imposent pour assurer l’équité dans l’éducation. Il est essentiel de renforcer l’engagement politique et de mobiliser des ressources financières et techniques pour atteindre les objectifs de l’EPT d’ici à 2015 et faire en sorte que l’éducation figure en bonne place au programme de développement pour l’après-2015.