Organisations non gouvernementales et fondations

 

Depuis sa création, l'UNESCO reconnaît aux organisations non gouvernementales et aux fondations qui ont des préoccupations proches des siennes le rôle important qu'elles jouent dans la coopération internationale au service des peuples.

Depuis plus d'un demi-siècle, elle a tissé avec nombre d'entre elles un réseau précieux de relations de coopération dans ses domaines de compétence, y trouvant un moyen privilégié d'associer la société civile à son œuvre et de diffuser largement ses idéaux éthiques et démocratiques. 

Actuellement, l’UNESCO entretient des relations officielles avec 370 ONG internationales et plus de 20 fondations et institutions similaires qui travaillent dans les domaines de compétence de l’Organisation. En dehors de ce cadre institutionnel formel, l’UNESCO entreprend toute une série d’activités avec des ONG, non seulement aux niveaux international et régional mais aussi au niveau national.

Organisations non gouvernementales

Les Directives concernant le partenariat de l’UNESCO avec les organisations non gouvernementales () adoptées par la Conférence générale de l'UNESCO en novembre 2011, offrent un cadre simplifié de partenariat qui permet une implication plus importante des ONG partenaires dans l'élaboration et la mise en oeuvre des programmes de l'UNESCO, et représente ainsi une nouvelle étape vers le renforcement de nos liens avec la société civile.

  • Quels différents types de partenariat existe-t-il ?

  • Quelles sont les conditions à remplir pour établir un partenariat ?

  • Quelle est la procédure à suivre pour établir un partenariat ?

  • Mon organisation peut-elle obtenir des fonds de l’UNESCO ?

Fondations

Les fondations peuvent également demander l'établissement de relations officielles avec l'UNESCO

Actuellement, l’UNESCO entretient des relations officielles avec plus de 20 fondations et autres institutions similaires, qui ont pour particularité de disposer de ressources financières propres, suivant des Directives concernant les relations de l'UNESCO avec les fondations et autres institutions similaires (). 

Tout en faisant partie de la communauté non gouvernementale, les fondations répondent à des critères particuliers: ce sont des organisations à but non lucratif, d'envergure internationale, poursuivant des objectifs conformes aux idéaux de l'UNESCO et ayant les moyens de contribuer à la réalisation de son programme. 

Toute fondation ou institution répondant à ces critères peut bénéficier du statut d'institution entretenant des relations officielles avec l'UNESCO, à condition d'avoir déjà engagé une coopération avec l'Organisation et après consultation des autorités de l'Etat membre où elle a son siège.

Coopération collective

Quelle forme peut prendre la coopération collective entre les ONG et l'UNESCO ?

Outre les relations individuelles, l'UNESCO favorise également la coopération collective des ONG au travers de différents mécanismes : 

  • La Conférence internationale des ONG qui rassemble tous les deux ans l'ensemble des ONG entretenant des relations officielles avec l'UNESCO. 
  • Les consultations collectives thématiques, organisées régulièrement pour les besoins de la mise en œuvre des différents programmes de l'UNESCO, quelques fois en marge des grandes conférences internationales tenues sous son égide. 
  • Un Comité de liaison ONG-UNESCO, élu par la Conférence des ONG, assure de façon permanente la coordination et la continuité de cette coopération collective depuis le Siège de l'Organisation, à Paris.