La décentralisation, la diversité des expressions culturelles et les politiques locales : un nouveau paradigme pour les stratégies de développement local au Cameroun

Le projet vise à placer la culture au cœur des processus de développement local au Cameroun en faisant prendre conscience du potentiel des industries culturelles en matière de développement social et économique. Des représentants des conseils locaux et des opérateurs culturels seront formés aux derniers instruments juridiques nationaux et internationaux relatifs à la culture et au développement, à savoir les lois de décentralisation adoptées par le Cameroun en 2004 et la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Les capacités institutionnelles en matière d’élaboration des politiques seront renforcées afin de faciliter l’intégration de la culture dans les politiques de développement local. Le Centre de recherches pour la paix, les droits de l’homme et le développement (REPERID) travaillera en collaboration avec les ministères chargés de la culture et de l’administration territoriale pour assurer la pertinence et la durabilité du projet.
Project manager:
Esongmbi Peter Mbuagbaw
Position:
Coordinator/ B.o.D Member
Beneficiary countries:
  • Cameroun
Funds allocated:
US $ 78.560,00
Cycle:
03-2012
Project implementation period:
mars, 2013 à février, 2014
Approved
Resources:

Stories

Depuis plusieurs années, le débat sur le rôle de la culture dans l’agenda du développement incite les décideurs du monde entier à relever le défi d’intégrer la culture dans les politiques et les stratégies de développement aux niveaux mondial, national et local. Au Cameroun, ce défi s'est avéré particulièrement difficile à relever, surtout au niveau local. Mbuagbaw E. Peter, coordinateur du Centre de recherche pour la paix, les droits de l'homme et le développement (REPERID), en explique la raison...