Gouvernance de la Culture

Points clefs du projet

13 pays, plus de 40 missions sur le terrain, 26 experts impliqués, 4 ans de mise en œuvre

Impacts et résultats 

Le projet UNESCO/UE de Banque d’expertise pour renforcer les systèmes de gouvernance de la culture dans les pays en développement est un projet mondial lancé en 2010 grâce au financement fourni par l’Union européenne, au travers de son programme thématique « Investing in people » (Développement social et humain). Son objectif est de soutenir les autorités publiques des pays en développement dans leurs efforts pour élaborer et renforcer leurs politiques et leurs stratégies en faveur de la culture et, plus particulièrement, des industries culturelles et créatives. 

Suite à un appel à candidature international lancé en 2010, un réseau de 30 experts internationaux de premier plan dans le domaine des politiques culturelles a été constitué, représentants les champs couvert par la Convention de 2005. Cette Banque d’expertise fournit une assistance technique à long-terme qui prend la forme de conseils en matière de politiques, le développement de compétences et le partage de connaissances.

De 2010 à 2015, 13 pays ont bénéficié du projet UNESCO/UE de Banque d’expertise résultant dans l’élaboration et la mise en œuvre de plus de 23 politiques culturelles. Ceci inclus des stratégies, des recommandations, des plans d’action et des documents juridiques destinés à la promotion des industries culturelles et créatives, au niveau national et local. Tous les pays bénéficiaires ont ratifié la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (2005).

En mars 2015, la Banque d’expertise a été étendue à 43 experts, intégrant ainsi de nouveaux champs d’expertise et assurant une meilleure représentativité géographique des experts.

Pour plus d’information sur la Banque d’expertise: cliquez ici


Qu’est-ce que l’assistance technique ?

Ce guide exhaustif sur l’assistance technique (disponible ici) met en place une méthodologie et une approche communes pour la mise en œuvre de la Convention de 2005 dans les pays en développement. Il a été élaboré par des experts internationaux participant au projet de Banque d’expertise de l’UNESCO pendant la mise en œuvre du projet UNESCO/UE.

L’assistance technique est une assistance non-financière fournie par des spécialistes locaux ou internationaux, et désigne des activités telles que le partage de l’information et de l’expertise, l’accompagnement des bénéficiaires, des sessions de formation, la transmission de connaissances opérationnelles et les services de conseil. Elle peut aussi consister en des transferts de données techniques.

La Barbade : des politiques et des stratégies pour renforcer l'entreprenariat

ContexteLa Barbade bénéficie d’une scène culturelle animée mais fait face à des défis entravant la croissance du secteur culturel. Le pays reconnait qu’il convient de construire des liens forts et de s’engager auprès des entreprises et entrepreneurs culturels pour prendre des mesures effectives....
Pays impliqués: Barbade

Argentine : créer un secteur viable pour le contenu audiovisuel s'adressant aux enfants

ContexteEn 2010, le Gouvernement argentin a adopté une loi exigeant que la télévision diffuse trois heures de contenu pour enfants chaque jour, dont 50% devant être produit en Argentine. Au vu de l’opportunité de marché que cette politique créerait pour les producteurs de contenu pour enfants, le...
Pays impliqués: Argentine

Burkina Faso : faire de l'éducation artistique et culturelle une réalité

ContexteA travers sa Stratégie de croissance accélérée et de développement durable 2011- 2015, le Burkina Faso a reconnu les industries culturelles et créatives comme une priorité nationale pour le développement. Malgré la Loi sur l’éducation de 1996 et la Politique nationale de la culture de 2008...
Pays impliqués: Burkina Faso

Cambodge : créer un environnement propice au développement des industries culturelles

ContexteDans le domaine de la culture, le Cambodge a souvent donné la priorité à la protection du patrimoine culturel et des formes d'expression traditionnelles, et moins à la promotion des industries créatives et culturelles contemporaines.En 2011, le ministère de la Culture et des Beaux-Arts et...
Pays impliqués: Cambodge

République démocratique du Congo : cultiver le potentiel des industries culturelles pour le développement

ContexteDans sa Stratégie de Croissance et de Réduction de la Pauvreté 2011-2015, la RDC a exprimé sa volonté de créer une politique culturelle nationale.Parmi les succès rencontrés par le pays, on peut citer la création d’une société de gestion collective des droits de propriété intellectuelle, la...
Pays impliqués: République démocratique du Congo

Haïti : des stratégies pour les industries culturelles, pour une reconstruction culturelle

ContexteSuite au tremblement de terre de 2010, le gouvernement haïtien a souligné le rôle de la culture dans les processus de reconstruction et les stratégies de développement.Malgré l’instabilité politique, la criminalité et le taux de chômage, le gouvernement est déterminé à donner un rôle...
Pays impliqués: Haïti

Honduras : développer des modèles commerciaux pour le secteur culturel

ContexteAvec l’adoption du Country Vision 2010-2038 et le National Plan 2010-2022, le Honduras a mis l’accent sur le potentiel des industries créatives pour la croissance et l’emploi.Des groupes de travail et des plates-formes pour la culture ont été créés à tous les niveaux à travers le pays. Ceux...
Pays impliqués: Honduras

Kenya : un programme de formation pour les musiciens et les artistes en arts visuels

ContexteLe Gouvernement kenyan a reconnu l’immense potentiel des industries culturelles, en particulier la musique et les arts visuels, pour la croissance, l’emploi et le développement. En 2008, une politique pour la Culture et le Patrimoine a été créée, suivi par un cadre pour une politique de...
Pays impliqués: Kenya

Malawi : mise en œuvre d'une politique pour dynamiser le secteur culturel

ContexteComme dans le cadre de sa Stratégie de croissance et de développement 2011-2016, le Malawi a reconnu le rôle des industries culturelles et créatives en tant que moteur de croissance et d’emploi.Après une série de consultations et de révisions, une Politique Culturelle Nationale a été...
Pays impliqués: Malawi

Maurice : une stratégie de renforcement du secteur des industries culturelles

ContexteDepuis la fin des années 1970, le pays a évolué pour passer d'une économie dominée par la monoculture sucrière à une économie de services diversifiée, et devenir une société prospère et démocratique. Des opportunités ont émergé dans le secteur de la culture, reconnu comme une importante...
Pays impliqués: Maurice

A l'occasion des Journées européennes du développement, qui seront célébrées à Bruxelles les 15-16 Juin 2016, l'UNESCO publie une nouvelle publication, «

À l’occasion du 10ème Anniversaire de la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, l’UNESCO et la Commission européenne ont organisé le 5 juin 2015, au Palais des Beaux-arts – BOZAR, Bruxelles, un séminaire de haut niveau en deux temps.
Avons-nous réussi à créer des opportunités pour une meilleure gouvernance de la culture pour le développement ? La mise en œuvre de la Convention de 2005 sous le feu des projecteurs