Suivi des politiques

Faits essentiels

  • publier 2 Rapports mondiaux (2015, 2017)
  • mobiliser 43 experts internationaux (Banque d’experts)
  • organiser 36 ateliers dans 12 pays en développement
  • former 120 acteurs gouvernementaux et de la société civile

Les activités de renforcement des capacités pour le suivi des politiques visent à soutenir la mise en œuvre de politiques informées et à renforcer les systèmes de gouvernance éclairés, transparents et participatifs. Avec un tel socle de connaissances, les acteurs de la société civile et gouvernementaux peuvent travailler ensemble et mettre en exergue des politiques et stratégies qui promeuvent la diversité des expressions culturelles.

Ces activités sont mises en œuvre, en particulier, dans le cadre du projet « Renforcer les libertés fondamentales à travers la promotion de la diversité des expressions culturelles». Ce projet fait partie de l'accord de coopération  signé pour la période 2014-2017 avec l'Agence suédoise de coopération internationale au développement (ASDI).

L’objectif global du projet est de renforcer les capacités humaines et institutionnelles dans les pays en développement d'une manière qui leur permettent d'améliorer leurs systèmes de gouvernance de la culture. Il vise à sensibiliser à la Convention, au suivi des politiques et des mesures visant à promouvoir la diversité des expressions culturelles au niveau international et à fournir un appui aux Parties dans leurs efforts pour engager des politiques informées, transparentes et participatives au niveau des pays.

Pour atteindre cet objectif, le projet a deux composantes:

Composante 1: Renforcement des capacités
Aider 12 pays bénéficiaires (Burkina Faso, Cambodge, Colombie, Cuba, Éthiopie, Indonésie, Maroc, Rwanda, Sénégal, Tunisie, Vietnam et Zimbabwe) dans l'élaboration de leur rapport périodique quadriennal et offrir des activités de formation sur le suivi des politique, la collecte de données et la construction d'indicateurs au niveau national.
Composante 2: Rapport mondial
Produire sur une base biennale un Rapport mondial sur la mise en œuvre de la Convention, l'analyse des tendances actuelles et le partage des bonnes pratiques dans la promotion de la diversité des expressions culturelles, en accordant une attention particulière aux politiques et mesures qui renforcent les libertés fondamentales.

 

Éthiopie : les industries culturelles au premier plan de la stratégie de transformation

En Éthiopie, le domaine culturel apparaît de plus en plus comme un secteur de croissance potentielle pour le pays, comme le montre l’inclusion de la culture en tant que force motrice du développement dans le deuxième Plan éthiopien pour la croissance et la transformation (GTP II : 2015-2020)....
Pays impliqués: Éthiopie

Zimbabwe : engagé dans la collecte de données sur les expressions culturelles

Au Zimbabwe, la société civile dans le domaine de la culture et des arts est très active. Quatre ONG du pays ont reçu une aide financière du Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC) depuis 2010. Les projets ainsi financés par le FIDC incluent : Mesurer l’apport économique...
Pays impliqués: Zimbabwe

Viet Nam : des industries culturelles, maintenant !

La Stratégie nationale pour le développement des industries culturelles au Viet Nam d'ici 2020, avec une vision pour 2030 est une promesse que le pays s'est fait. Grâce à l'assistance technique fournie par l'UNESCO entre 2012 et 2014 (financée par l'Union européenne), le pays...
Pays impliqués: Viet Nam

Indonésie : agir pour devenir une puissance créative

L'Indonésie a créé en 2015 une Agence pour l'économie créative (BEKRAF). Cela montre l'engagement du gouvernement à confirmer les industries créatives comme un moteur du progrès dans le pays. L'Agence soutient 16 sous-secteurs de l'économie créative : cinéma, vidéo et animation,...
Pays impliqués: Indonésie

Cuba : la culture comme secteur productif phare

Cuba abrite une créativité artistique extraordinaire. Grâce aux investissements réalisés depuis plusieurs décennies par le gouvernement dans le secteur culturel, les industries culturelles et créatives cubaines représentent un énorme potentiel de développement économique et humain. Deux ONG...
Pays impliqués: Cuba

Colombie: Une importante consultation pour le premier rapport périodique du pays

Ce projet de renforcement des capacités a pour objectif de consolider les capacités humaines et institutionnelles des acteurs gouvernementaux et de la société civile en Colombie, et de fournir un soutien technique pour l’élaboration du premier rapport périodique du pays sur la mise en œuvre de la...
Pays impliqués: Colombie

Les industries culturelles : une valeur pour le développement et la liberté artistique au Sénégal

Le Sénégal bénéficie d’un secteur culturel dynamique. Avec sa Lettre de Politique Sectorielle pour le développement de la Culture et de la Communication (février 2016) pour les cinq prochaines années, le pays vise à faire de ces deux secteurs "un levier du développement économique et social et de...
Pays impliqués: Sénégal

Maroc

Le projet a pour objectif la consolidation des capacités humaines et institutionnelles des acteurs gouvernementaux et de la société civile au Maroc afin de suivre et de rapporter sur la diversité des expressions culturelles à travers la préparation de rapports périodiques quadriennaux.
Pays impliqués: Maroc

Collecter les données pour montrer la vitalité des industries culturelles au Cambodge

Historiquement, les actions du Cambodge concernant le domaine de la culture se sont davantage concentrées sur la protection du patrimoine culturel et des formes d’expressions traditionnelles, et peu sur la promotion des industries culturelles et créatives contemporaines. Conscient de l’importance...
Pays impliqués: Cambodge

Tunisie

Le droit à la culture et la liberté de création sont garantis par la nouvelle Constitution adoptée par la Tunisie  en 2014. L’Etat encourage ainsi la création culturelle et les jeunes sont incités à contribuer au développement culturel du pays.Le projet a pour objectif la consolidation des...
Pays impliqués: Tunisie

Dans le cadre du projet « Renforcer les libertés fondamentales à travers la promotion de la diversité des expressions culturelles » financé par l'Agence

La mise en place de partenariats profitables aux artistes et la promotion des industries créatives sont au cœur de la politique culturelle nationale du Cambodge adoptée en juillet 2014.

Le Sénégal, un des premiers pays à avoir ratifié la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, en 2006, a démarré le 1er Mars 2016 les travaux

Un "Atelier national sur le rapport périodique de la Convention 2005 de l'UNESCO" a été organiséepar le Ministère de l'Education et de la Culture de la République d&

Les activités du projet « Renforcer les capacités pour l'élaboration des rapports périodiques quadriennaux tel que stipulé dans la Convention de 2005 sur la protection et la promotio

Le premier d'une série de 12 programmes de formation visant à renforcer les connaissances et les compétences des professionnels impliqués dans la Convention de 2005 sur la protection

Du 18 au 19 mai 2015, l’UNESCO a organisé à Casablanca, au Maroc, avec le soutien de l’Agence sué

Suite à l’appel à candidatures pour élargir une banque d’experts (2011- 2015), 43 experts internationaux ont été