Donateurs individuels et secteur privé

Les industries culturelles et créatives contribuent jusqu’à 10% du PIB dans certains pays en développement et créent environ 30 millions d’emplois dans le monde, employant plus de jeunes de 15-29 ans que tout autre secteur, c’est pourquoi il est crucial d’investir dans l’économie créative.

 

Le Fonds international pour la diversité culturelle cherche désormais à s’élargir au-delà de sa base de donateurs gouvernementaux, en établissant des partenariats avec des sociétés du secteur privé et des particuliers dotés de fonds propres élevés. Le FIDC concentrera ses efforts pour nouer des relations stratégiques avec un nombre limité de partenaires soigneusement sélectionnés.

 


La Créativité Compte - Dépliant du FIDC pour les donateurs privés