Les enjeux de la diversité culturelle et de la liberté de l'information à l'ère du numérique : le Rapport mondial « Re|Penser les politiques culturelles» lancé à Buenos Aires

Le 29 novembre 2016, un panel sur « Les défis de la diversité culturelle et de la liberté de l'information à l'ère numérique» a été organisé au Centro Cultural Kirchner (CCK) à Buenos Aires, en Argentine.

Cette initiative, organisée conjointement par les Secteurs de la Culture et de la Communication du Bureau régional de l'UNESCO à Montevideo et le Système fédéral de médias et de contenu public, a servi à présenter et discuter l'édition 2015 du Rapport mondial «Re|Penser les politiques culturelles: 10 ans de promotion de la diversité des expressions culturelles pour le développement», maintenant disponible en espagnol.

M. Joao Luiz Silva Ferreira, ancien Ministre de la Culture du Brésil, M. Joao Caldera Brant Monteiro Castro (Brésil), membre de la Commission Intervoices, Mme Vanina Berghella, Directrice exécutive du Forum argentin du journalisme (FOPEA), M. Hugo Achugar, Directeur du Programme de politique culturelle de l'Université de l'Uruguay, M. Guilherme Canela, Conseiller régional pour le Secteur de la communication (UNESCO) et M. Frédéric Vacheron, spécialiste culturel pour la région du Cône Sud (UNESCO).

Les débats ont mis l'accent sur les liens entre la promotion de la diversité des expressions culturelles et la liberté de l'information ainsi que les défis de la liberté artistique.

Cette activité faisait partie d'un nouveau programme de coopération entre le Système de médias publics et de contenu d'Argentine et l'Observatoire Villa Ocampo de l'UNESCO.

Le Rapport mondial de 2015 est le premier d'une série de suivi de la mise en œuvre de la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Grâce à son cadre de suivi, cette série de rapports mondiaux aide les acteurs gouvernementaux et de la société civile à s'engager conjointement dans la collecte de données et l'élaboration de politiques dans le domaine de la culture, aux niveaux national et mondial.

Le rapport a été élaboré avec le soutien financier du gouvernement suédois, par l'intermédiaire de l'Agence suédoise de coopération pour le développement (ASDI), dans le cadre du projet «Promouvoir les libertés fondamentales par la promotion de la diversité des expressions culturelles».