Nouvelle vidéo: Re|penser la créativité au Burkina Faso


En 2014, l’UNESCO a lancé le projet « Renforcer les libertés fondamentales à travers la promotion de la diversité des expressions culturelles », d’une durée de quatre ans, grâce au financement de l’Agence suédoise de coopération internationale au développement (ASDI).

Le projet, mis en œuvre dans 12 pays (Burkina Faso, Cambodge, Colombie, Cuba, Éthiopie, Indonésie, Maroc, Rwanda, Sénégal, Tunisie, Vietnam et Zimbabwe), vise à renforcer les capacités humaines et institutionnelles des acteurs gouvernementaux et de la société civile pour recueillir les données nécessaires à la conception, la mise en œuvre et le suivi des politiques et mesures nationales destinées à promouvoir la diversité des expressions culturelles.

Ce film raconte raconte l’engagement au Burkina Faso des acteurs culturels et politiques, artistes et groupes de la société civile, à mettre en œuvre la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, et les défis des politiques de soutien à la créativité.

Le Burkina Faso a ratifié la Convention de 2005 dès 2006. Le Burkina Faso a soumis son premier rapport périodique quadriennal en 2013 et, à l’issue de ce projet, le deuxième en 2017. Les rapports périodiques, soumis tous les quatre ans, jettent les bases nécessaires à des processus éclairés, transparents et participatifs d’élaboration de politiques.

Lire ici sur la mise en œuvre du projet sur le suivi des politiques au Burkina Faso.