Le Rwanda se joint à la Journée mondiale de la radio pour la première fois

 

Des journalistes, des représentants du gouvernement, des acteurs de la société civile, des artistes et des universitaires du Rwanda se réuniront pour la première fois pour célébrer la Journée mondiale de la radio le 13 février 2017!

«Quel est le rôle de la radio dans la promotion de la participation du public: défis et opportunités?» sera le thème de cette première année de participation du Rwanda à la Journée mondiale de la radio. Au cours d'une conférence, l'UNESCO et la Commission des médias du Rwanda avec ses partenaires au Rwanda, la Commission nationale rwandaise pour l'UNESCO, ainsi que le Réseau de radio communautaire du Rwanda et d'autres acteurs des médias se réuniront pour discuter de ce thème. Ils exploreront les moyens les plus appropriés au niveau local pour utiliser la Guide de l'UNESCO sur la liberté d'expression, qui est maintenant disponible en kinyarwanda, pour accroître la participation du public.
Le thème de la participation du public se poursuivra au cours de la soirée en mettant l'accent sur le rôle des médias et en particulier la radio, dans la promotion de divers contenus culturels locaux. Le Rwanda a été un pays partenaire dans le cadre d'un programme de l'UNESCO intitulé «Renforcer les libertés fondamentales par la promotion de la diversité des expressions culturelles», financé par le gouvernement suédois. En tant que Partie à la Convention de 2005 de l'UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, le Rwanda redouble d’efforts visant à renforcer ses industries culturelles en adoptant une nouvelle politique culturelle et en mettant en œuvre un suivi politique participatif. Le thème de la Journée mondiale de la radio de cette année, la «participation du public» et la promotion de la diversité des médias sont des éléments clés de ce programme.
Radio: un forum vital pour la participation du public
La radio demeure la source de média la plus populaire au pays - une ligne vitale de communication et de participation culturelle pour ceux qui sont analphabètes ou qui n'ont pas les moyens de posséder une télévision. Ces dernières années, de nouvelles stations de radio se sont ouvertes et ont été des canaux de débat et d’actualité, ainsi que des divertissements tels que la musique et même la satire.
«Nous sommes ravis que le Rwanda participe à la Journée mondiale de la radio pour la première fois! Favoriser le dialogue entre les différents intervenants des domaines du journalisme et de l'expression culturelle au cours de l'événement de cette année aidera à orienter la politique à l'avenir. La participation du public à la radio communautaire, publique ainsi que privée représente un forum important pour certaines des discussions les plus importantes de la société rwandaise. A l'UNESCO, nous continuerons à soutenir le pays en veillant à ce qu'il élabore des politiques visant à garantir la liberté d'expression et la liberté artistique, qui sont vitales pour le développement », a déclaré Karalyn Monteil, spécialiste du programme culturel au Bureau régional de l'UNESCO pour l'Afrique orientale.