Slum Film Festival 2016, sur le thème « Le réveil de l’Afrique »

L’UNESCO parraine la sixième édition du Slum Film Festival au Kenya (Festival innovant de films sur les bidonvilles), qui se déroule à Nairobi pendant le mois d’août. Présentant des courts métrages contemporains et des documentaires d'Afrique et d’ailleurs, le Slum Film Festival est unique car il rassemble des cinéastes issus de bidonvilles du monde entier qui racontent des histoires sur la vie dans ces installations précaires.

L'UNESCO présentera également l'un des prix lors du gala de remise des prix aux meilleurs réalisateurs le 26 août prochain. Le gala est également une occasion importante de tisser un réseau entre les créateurs et les agents de l'industrie cinématographique.

Le Slum Film Festival est un événement communautaire qui comprend une compétition de courts métrages, un laboratoire pour cinéastes avec des ateliers de renforcement des capacités et des classes d’excellence, ainsi que des projections dans les bidonvilles, et également dans les  lieux les plus fréquentés de Nairobi. Le laboratoire pour cinéastes vise à former des jeunes des bidonvilles à l'éducation civique, à la cohésion sociale et à la bonne gouvernance. Les participants à ce laboratoire ont été invités à produire 13 courts métrages (de 15 minutes) sur ces thèmes.

"Cette année, le laboratoire de films est conçu pour doter les jeunes cinéastes issus de zones non loties ou de bidonvilles d’un savoir-faire dans l'art de la narration et de la réalisation dans le but d’initier un changement social, incluant le développement, la production et la distribution. Une série dramatique, Jihusishe, sera créée pour promouvoir l'éducation civique et engager les communautés résidant dans des installations précaires à créer une conscience civique et à participer à un processus électoral pacifique», explique Solomon Mwendwa, directeur du Slum Film Festival.

Le Festival offre une plate-forme unique pour le changement social, économique, le développement durable et la liberté d'expression artistique. L’une des clés de son impact et de son succès est l’attention portée sur le développement, l'innovation et l'esprit d'entreprise dans les bidonvilles, ainsi que la mobilisation de la communauté locale à travers le cinéma. Ce sont des initiatives importantes qui correspondent à la mobilisation de l’UNESCO pour la défense de la culture dans le développement urbain durable grâce à des industries créatives.

Le nouveau projet de politique nationale du Kenya pour le développement durable des industries créatives ainsi que la Convention de 2005 de l'UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles et de son Fonds international ont été traités lors d’un atelier, qui a eu lieu le 9 août. Ces outils fournissent des cadres et des modèles importants pour soutenir les industries culturelles et créatives. Le débat a réuni des représentants du Bureau régional de l'UNESCO pour l'Afrique de l'Est (Nairobi), du Département de la culture du Kenya et du nouveau programme du British Council en faveur des arts en Afrique de l'Est. Plus de 40 participants y ont pris part, y compris des écrivains, des artistes visuels et de théâtre, des cinéastes, des poètes et des conteurs ainsi que de nombreux jeunes et des personnes originaires de groupes autochtones. En plus de soutenir les laboratoires de cinéastes, l'UNESCO a également soutenu la participation de Simon Bingo, fondateur du Festival du film de Juba au Soudan du Sud, dans le cadre du Programme « Réalisateur en visite » (Visiting Filmmaker Programme).

Selon le Rapport mondial des villes de l'ONU-Habitat de 2016, 880 millions de personnes dans le monde vivaient dans des bidonvilles en 2014 ; soit une augmentation de 28% au cours des 14 dernières années. L'amélioration de leurs conditions de vie est un moyen essentiel de lutter contre la pauvreté et le Slum Film Festival, grâce à son soutien aux industries créatives dans les bidonvilles, constitue une façon novatrice d’aider à apporter ces changements.


Pour plus d’information rendez-vous sur :

Filmmaker Lab Programme 9 August 2016

UN Habitat Report 2016

RE|PENSER LES POLITIQUES CULTURELLES. 10 ans de promotion de la diversité des expressions culturelles pour le développement.