Banque d’experts

En 2011, dans le cadre d'un projet financé par l'Union européenne intitulé « Renforcer le système de gouvernance de la culture dans les pays en développement », une Banque d'experts a été créée. Ses 30 membres, issus de 24 pays, sont des experts internationaux de haut niveau dans les domaines de la politique culturelle, de la gouvernance et des industries culturelles et créatives. Entre 2012 et 2014, cette Banque d'experts a soutenu les pays en développement à travers des missions d'assistance technique afin de renforcer leurs capacités humaines et institutionnelles, ainsi que leurs systèmes de gouvernance de la culture.

Suite à l'appel à manifestation d'intérêt lancé en février 2015, une Banque d'experts renouvelée constituée de 43 experts internationaux a été créée afin de renforcer les initiatives de développement des capacités pour la mise en œuvre de la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Cette banque d’experts élargie est établie pour la période 2015-2017.

L'objectif de cet appel ouvert était de renouveler et de diversifier la Banque d'experts, notamment en termes de représentation géographique, d'équilibre entre les sexes et de domaines d'expertise (qui incluent les statistiques et indicateurs culturels, le commerce, la numérisation, la diversité des médias, le statut de l'artiste et la liberté des expressions artistiques, le traitement préférentiel et la mobilité).

Cette Banque d'experts renouvelée peut être sollicitée en fonction des besoins et des priorités identifiés par les organes directeurs de la Convention et par les pays en développement afin de fournir une assistance à l'échelle nationale dans différents domaines de la Convention, selon différentes modalités (ateliers, assistance technique consultative, missions de renforcement des capacités à court et long termes, suivi, accompagnement, etc.) et en fonction des ressources extrabudgétaires disponibles. Les experts sont familiers avec les outils de l'UNESCO et les matériels de formation qu'ils adaptent aux contextes locaux et utilisent pour livrer des formations et des actions de renforcement des capacités.