2e édition des Assises des sciences humaines et sociales au Maroc

Quand, heure locale: 
Jeudi, 18 Mai 2017 -
9:00am au 5:30pm
Où: 
Maroc, Casablanca
Type d’événement: 
Catégorie 8-Colloque
Contact: 
Phinith Chanthalangsy, p.chanthalangsy@unesco.org ; Fatima Bourarach, f.bourarach@unesco.org

Afin de promouvoir le rôle des sciences humaines et sociales dans nos sociétés contemporaines, l’UNESCO, en partenariat avec la Commission nationale marocaine pour l’éducation, les sciences et la culture, organise la 2e édition des Assises des sciences humaines et sociales le 18 mai 2017 à Casablanca, au Maroc. Cette édition intitulée « Les sciences humaines et sociales, pour quoi faire ? » sera consacrée à la question du lien entre formation initiale en sciences humaines et sociales et accès à l’emploi.

« A quoi servent les sciences sociales et les sciences humaines ? » L’objectif de ces Assises est d’ouvrir un débat national sur la situation et l’avenir de l’enseignement et de la recherche en Sciences humaines et sociales. Ces sciences ont connu des fortunes diverses selon les époques, les pays et les contextes idéologiques, mais se trouvent aujourd’hui - faussement ou à raison - interpellées sur leur « utilité » réelle ou « concrète ».

A l’occasion de cette 2ème édition organisée en partenariat avec la Région de Casablanca-Settat et les universités Hassan II, Hassan Premier et Chouaïb Doukkali, l’accent sera mis sur le développement régional et territorial, qui offre des exemples concrets de cette « utilité » tant recherchée, et tant remise en cause. Une série de thématiques seront développées avec le concours des universités, mais également des acteurs du développement social et économique.

Cependant, peut-on envisager raisonnablement que le monde et les sociétés humaines soient compris sans les sciences qui se destinent à les analyser ? Mieux encore, l’action publique collective visant à gérer, à régler, et à protéger les individus et les sociétés pourrait-elle – ou même n’a-t-elle jamais pu – se réaliser et s’effectuer sans mobiliser des instruments scientifiques spécifiques pour comprendre les phénomènes sociaux ?

Incontestablement, il semble que les politiques publiques et plus largement la gestion de la communauté des humains ne peuvent être mises en œuvre que sur la base de connaissances et de données solides dans les domaines socio-économiques et culturels, fournies par la recherche en sciences sociales et sciences humaines.

Une série de thématiques seront développées avec le concours des universités, mais également des acteurs du développement social et économique afin de répondre à la question du lien entre formation initiale en SHS et accès à l’emploi.

Ces Assises sont structurées autour de trois éditions/moments de conférences qui donneront lieu à la parution d’un Rapport national sur les sciences sociales et les sciences humaines au Maroc, co-publié par l’UNESCO et la Commission nationale marocaine pour l’éducation, les sciences et la culture, sous la direction générale du comité scientifique, et avec la contribution des comités scientifiques et de pilotage des différentes éditions.