2e édition du Sommet UNESCO-Merck pour la recherche en Afrique (UNESCO-MARS)

Quand, heure locale: 
Lundi, 28 Novembre 2016 - 9:00am au Mardi, 29 Novembre 2016 - 6:00pm
Où: 
Éthiopie, Addis Ababa
Type d’événement: 
Catégorie 4-Congrès international
Contact: 
Ahmed Fahmi; a.fahmi@unesco.org; X83887

La deuxième édition du Sommet UNESCO-MARS aura lieu les 28 et 29 novembre 2016 à Addis Abeba, en Ethiopie. Le Sommet sera axé sur la recherche en matière des maladies infectieuses chez la femme, notamment avec l'avènement du virus Zika, sur une meilleure information des décideurs politiques et du public en général grâce aux recherches scientifiques actuelles et sur le renforcement des capacités des pays africains pour répondre aux émergences sanitaires de ce type. Cet évènement mettra l’accent sur les stratégies qui permettent de traduire nos connaissances en gestes concrets - « le fossé entre la théorie et la pratique » -, afin de permettre à la recherche scientifique de s’s’attaquer de manière efficace aux divers défis. Le sommet sera également l’occasion de débattre comment améliorer la coopération globale dans les sciences de la vie, la recherche pour la santé et particulièrement la santé de la femme, et comment réduire les disparités dans le système de santé entre les pays développés et les pays en développement.

Cet année le Sommet sera organisé en partenariat avec l’Union Africaine et bénéficiera du patronage du Gouvernement de la République fédérale démocratique d'Éthiopie.

L’édition 2016 de l’UNESCO-MARS bénéficie de l’appui scientifique de l’Université de Cambridge (Royaume-Uni), l’Université de Rome Tor Vergata (Italie) et l’Institut Pasteur (France).

Environ 200 jeunes chercheurs représentants 35 pays africains seront parrainés, afin qu’ils puissent participer au Sommet et présenter les résumés de leurs travaux. La participation d’une quinzaine de Ministres des Sciences, de l’Education et de la Santé des pays africains est également attendue. Le Sommet sera inauguré par les hauts dirigeants de Merck, de l'UNESCO, de l'Union africaine et du Gouvernement de l'Ethiopie.

L’initiative UNESCO-MERCK est née d'un besoin d’intensifier la coopération entre les instituts publics de recherche en Afrique dans le domaine des sciences de la vie et des sciences chimiques, et le secteur privé, notamment dans l’industrie pharmaceutique.

La recherche scientifique en les sciences de la vie et de la sante est reconnue comme un élément fondamental pour un système de santé efficace. Elle devrait être considéré comme une priorité absolue dans les pays où les défis en matière de santé continuent d’être un fardeau qui affecte le développement durable et la productivité économique. Cependant la recherche sur les maladies qui touchent les gens parmi les plus pauvres au monde est souvent négligée pour des raisons politiques, scientifiques et financières. De plus, il y a une forte inégalité au niveau mondial quant aux ressources dédiées à la recherche en matière des sciences de la vie et seule une petite proportion de ces ressources bénéficient les pays où la majorité des décès surviennent.

Depuis le Sommet ministériel sur la recherche pour la santé de 2004, la recherche scientifique joue un rôle de plus en plus important dans le développement des stratégies dans le domaine de la santé. Au cours du Forum ministériel mondial sur la recherche pour la santé de 2008 à Bamako, l’UNESCO et l’OMS ont abouti à une déclaration soulignant le rôle vital de la coopération en matière de recherche scientifique. Le renforcement des capacités de recherche a besoin d’être soutenu et financé de manière durable, sans oublier le besoin de former des chercheurs et d’intensifier les efforts nationaux pour l’éducation scientifique à tous les niveaux.

L’exemple de la coopération UNESCO-MERCK symbolise le besoin émergent de créer des partenariats durables entre différents acteurs afin de promouvoir la recherche dans les sciences de la vie et de la santé sur le continent africain.