Assistance aux Comités de bioéthique : 3e et dernière formation en Jamaïque

Quand, heure locale: 
Mardi, 21 Mai 2013 - 12:00pm au Jeudi, 23 Mai 2013 - 12:00pm
Où: 
Jamaïque, Kingston
Type d’événement: 
Catégorie 7-Séminaire et atelier
Contact: 
Susana Vidal, s.vidal@unesco.org
Dispensés dans le cadre d’un cycle de formation développé sur 3 ans pour accompagner les efforts de la Jamaïque dans le renforcement de ses capacités en bioéthique, ces 3 jours de formation intensive se concentreront sur les applications concrètes des principes contenus dans la « Déclaration universelle sur la bioéthique et les droits de l’Homme » (2005) avec l’objectif d’assurer la réactivité du Comité national de bioéthique établi en octobre 2009 en Jamaïque. <br /><br />Créé à l'initiative de la Commission jamaïcaine pour l'UNESCO, ce dernier est l'un des six comités nationaux de bioéthique à avoir été mis sur pied, avec le soutien de l’UNESCO, dans la région Amérique latine et Caraïbes. Il est le seul établi, à ce jour, dans un pays des Caraïbes anglophones et devient, en accueillant cette 3e session de formation, le 3e Comité national de bioéthique au monde à avoir bouclé le cycle complet de formation mis en place par l’UNESCO dans le cadre de son projet « Assistance aux Comités de bioéthique » (ACB), après ceux de la Côte d’Ivoire et du Kenya. <br /><br />Deux formations ont en effet déjà eu lieu à Kingston, en 2009 et en 2012. Cette ultime session, qui sera dispensée par des experts internationaux de renom, offrira aux membres du Comité jamaïcain de bioéthique un programme varié couvrant l'éthique de l'environnement ; la bioéthique et le développement durable ; la bioéthique et l'administration des services de santé ; les problèmes bioéthiques liés à la santé reproductive ; les questions relatives aux décisions à prendre en fin de vie ; ou encore les bio-banques et les problèmes éthiques posés par les échantillons génétiques. <br /><br />Cette session comprendra la présentation des différentes perspectives du fonctionnement d'un comité national de bioéthique, telles que la communication avec le public, la collaboration avec d’autres organisations nationales, et les accords multilatéraux. <br /><br />Le projet « Assistance aux Comités de bioéthique » (ACB) de l’UNESCO répond aux besoins des pays participants d’adapter les formations aux besoins de chaque pays et chaque institution nouvellement créée. <br /><br />Mis en place dans le cadre de l'initiative de l’UNESCO pour le renforcement des capacités en bioéthique de l'UNESCO voulue par la « Déclaration universelle sur la bioéthique et les droits de l'Homme », le programme ACB accompagne, sur 3 ans, les pays qui le demandent dans le développement de leur comité national de bioéthique, fournissant aux membres de ces comités trois sessions de formation et une variété d’outils. <br /><br />Le contenu des formations, dispensées par des membres du personnel de l’UNESCO et des experts internationaux partenaires de l’Organisation, repose sur une série de guides produits spécialement par l’UNESCO dans cette perspective, ainsi que sur le « Cours de base de bioéthique » également conçu par l’Organisation pour populariser les standards internationaux en matière d’éthique et de droits de l’Homme en favorisant leur reconnaissance et leur adaptation au niveau local. <br /><br />Une attention spéciale est accordée à la promotion de l’égalité des genres, tant dans le contenu des matériels utilisés pour la formation que dans le développement des plans d’action et de l’agenda de ces nouveaux comités nationaux de bioéthique. <br /><br />Pour les formations, tout comme pour son initiative de construction des capacités en bioéthique, l’UNESCO accorde également une attention toute particulière au traitement des requêtes émanant des États africains. <br /><br />Depuis la mise en place du projet ACB, en 2008, des formations de ce type ont été conduites avec succès dans 9 pays, en plus de la Jamaïque : Kenya (2009, 2010 et 2011) ; Côte d’Ivoire (2009, 2011 et 2012) ; Gabon (2009 et 2012) ; Ghana (2009 et 2012) ; Guinée (2009 et 2012) ; Togo (2009 et 2012) ; El Salvador (2010 et 2012) ; Malawi (2012) et Tchad (2012). <br />