Atelier sur le thème « Mémoire du monde - Protéger le patrimoine documentaire ancien » en République populaire démocratique de Corée

dprk_ancient_documentary_heritage_conservation_status_250dpi.jpg

Ancien patrimoine documentaire (République populaire démocratique de Corée)
© UNESCO/Andrea Cairola
Quand, heure locale: 
Mardi, 9 Juillet 2013 - 9:00am au Mercredi, 10 Juillet 2013 - 6:00pm
Où: 
République populaire démocratique de Corée, Pyongyang
Type d’événement: 
Réunion d'Etat membre ou d'Institutions
Contact: 
Andrea Cairola (a.cairola@unesco.org)

La Commission nationale de la République populaire démocratique de Corée pour l'UNESCO et le Palais des Etudes du Peuple organisent l'atelier « Mémoire du monde - Protéger le patrimoine documentaire ancien », en consultation avec le Bureau de l'UNESCO à Beijing. Cet événement qui se tiendra à Pyongyang, du 09 au 10 juillet 2013, sera facilité par le Professeur CHU Fook Keung, conseiller spécial au Comité régional « Mémoire du monde » pour l’Asie et la Pacifique (MOWCAP) et un professeur en archivistique de l'Université chinoise de Hong-Kong.
L'atelier portera sur les sessions suivantes :

- L'histoire du Programme Mémoire du monde ainsi que son importance pour les générations futures;
- Le rôle et les fonctions du Programme Mémoire du monde;
- Les meilleures pratiques pour la mise en place d'un Comité national Mémoire du monde;
- La sensibilisation sur l'importance de la préservation du patrimoine documentaire ancien (dont la vision de l'UNESCO concernant le fait que le patrimoine documentaire du monde appartient à tous. Il doit être entièrement préservé et protégé pour tous et devrait être accessible);
- Les critères et les normes relatives à l'importance des documents (authenticité, qualité esthétique, etc.);
- Les meilleures pratiques pour cartographier le patrimoine documentaire du pays et la création d'une base de données nationale.

L'événement se déroulera en présence des parties prenantes gouvernementales pertinentes, des institutions dépositaires du patrimoine documentaire (GPSH, archives cinématographiques nationales, télédiffuseurs publics, Central History Museum, archives d’Etat, et bibliothèques provinciales) ainsi que des experts nationaux compétents.