Cérémonie de nomination d'Alphadi en qualité d'Artiste de l'UNESCO pour la paix

Quand, heure locale: 
Lundi, 25 Janvier 2016 -
1:00pm au 2:00pm
Où: 
Paris
Type d’événement: 
Evénement spécial
Contact: 
Fuad Pashayev / ERI/HGA/ f.pashayev@unesco.org

La Directrice générale de l'UNESCO, Madame Irina Bokova va nommer le célèbre créteur de mode nigérien Sidahmed Alphadi Seidnaly, dit Alphadi, en qualité d'Artiste de l'UNESCO pour la paix (2016-2018) en reconnaissance de son engagement en faveur de la culture et du développement
au service de la paix, du respect et de la dignité humaine, de sa contribution à la promotion de la tolérance, et de son dévouement aux idéaux de l’Organisation.
Né à Tombouctou, au Mali, Sidahmed Alphadi Seidnaly, dit Alphadi, est un créateur de mode nigérien surnommé « le Magicien du désert ». Formé à l’atelier de stylisme Chardon Savard à Paris, il a été adoubé par les plus grands créateurs tels qu’Yves Saint-Laurent, Christian Lacroix, Paco Rabanne, Kenzo, qui lui ont permis de faire ses premiers pas dans la Haute Couture et d’atteindre par la suite une notoriété internationale. L’originalité de son style repose sur l’alliance entre un savoir-faire ancestral des ethnies du Sahel et un design inspiré du monde occidental. Rendant hommage à la beauté de la femme et de l’homme, les créations d’Alphadi reflètent la diversité culturelle tout en dépassant les frontières. C’est entre Niamey, Casablanca, Paris, New York et Bamako qu’Alphadi exprime son art et présente ses collections.

En 1998, sous l’égide de l’UNESCO, Alphadi lance la première édition du Festival international de la Mode Africaine (FIMA) organisé dans le désert de Tiguidit, au Niger. Ce Festival est devenu un lieu incontournable de la rencontre des cinq continents sur la terre africaine pour favoriser la rencontre, l’échange et le dialogue entre toutes les cultures du monde entier.

La vision d’Alphadi pour l’Afrique consiste à bâtir une réalité plus fabuleuse que le rêve par des actions en faveur de la diversité culturelle et du respect mutuel sur le continent africain.

Au cours de sa riche carrière, Alphadi a reçu plusieurs prix et distinctions comme le Prix du meilleur styliste africain en 1987, le Prix de la Fondation Prince Claus des Pays-Bas en 1998, les titres de Chevalier de la Légion d’honneur de France en 2000, de Commandeur des Arts, des Lettres et des Sciences du Niger en 2009, et bien d’autres. En 2011, le magazine New African a élu Alphadi « homme le plus influent du continent africain ».