Colloque « La repentance et le pardon dans l’espace public »

Quand, heure locale: 
Mercredi, 12 Novembre 2014 -
3:00pm au 6:00pm
Où: 
France, Paris
Type d’événement: 
Catégorie 8-Colloque
Contact: 
Nicolas Dimic, Nicolas.Dimic@international.gc.ca; Hugue Ngandeu, hc.ngandeu-ngatta@unesco.org

L’UNESCO accueillera un colloque sur le thème « La repentance et le pardon dans l’espace public » au Siège de l'UNESCO à Paris, le 12 novembre 2014. Il s'agit d'une initiative de l’Université du Québec à Chicoutimi (Canada), en collaboration avec la Délégation permanente du Canada auprès de l’UNESCO et le Programme des sciences sociales et humaines de l’UNESCO.

Ce colloque est construit autour des résultats d’une recherche scientifique coordonnée par l’Université du Québec à Chicoutimi et publiée en 2014 aux Éditions du Cerf sous le titre « Le retour du pardon : Les équivoques du repentir dans l’espace public ».

La recherche se fonde sur le fait que « l’appropriation de la repentance et du pardon sur tous les continents et dans une multitude de sphères de la vie humaine est désormais en voie de mondialisation, s’imposant comme une catégorie politique à toutes les cultures, aux États, aux organisations et aux minorités diverses qui en usent avec le sens de leur bon droit ou de leur devoir. »

Ses résultats sont présentés autour de quatre thématiques centrales qui serviront de fil conducteur aux interventions, à savoir :
(i) De la superbe à la repentance : le doute sur soi en occident ;
(ii) Grandeur et misère du pardon dans l’espace public ;
(iii) La mémoire, l’oubli et le temps : le pardon, régénérateur de l’histoire ; et
(iv) Le pardon et l’espérance.

En présentant les principales conclusions de ce travail, le colloque permettra d’ouvrir une réflexion sur les modalités d’application contemporaine de la repentance et du pardon en faveur de la réconciliation et de la paix dans nos sociétés. L’objectif est de contribuer à une meilleure compréhension d’autrui, de son histoire, de sa langue, de son patrimoine, de sa religion et de ses croyances, en conjuguant le passé et le présent pour suggérer des perspectives d’un mieux vivre ensemble.

La Décennie internationale du rapprochement des cultures (2013-2022), dont l’UNESCO est chef de file pour le système des Nations Unies, offre un cadre pertinent pour cette réflexion. Son Plan d’action, adopté par le Conseil exécutif de l'UNESCO à sa 194e session, prévoit notamment « d’encourager une plus grande sensibilisation à l’histoire et aux liens développés entre les cultures et les civilisations et de mettre en avant les processus qui ont fait avancer le dialogue interculturel et le rapprochement des cultures ».