Colloque National sur la Protection du Patrimoine Culturel Subaquatique au Costa Rica

Quand, heure locale: 
Mercredi, 23 Août 2017 -
9:00am au 7:00pm
Où: 
Costa Rica, San José
Type d’événement: 
Catégorie 7-Séminaire et atelier
Contact: 
culture.sjo@unesco.org

Le Bureau Multipays de l’UNESCO à San José organise un colloque national au Costa Rica sur la Protection du Patrimoine Culturel Subaquatique, avec le soutien du Musée National du Costa Rica et le Ministère de la Culture et de la Jeunesse du Costa Rica. Ce dernier a pour objectif l’adoption d’un plan d’action nationale.
Le 23 août prochain de 9h à 17h, le Bureau Multipays de l’UNESCO à San José, avec le soutien du Musée national du Costa Rica et le Ministère de la Culture et de la Jeunesse du Costa Rica organise un colloque national au Centre Culturel d’Espagne, el Farolito, à San José, à destination des autorités nationales en charge de la signature et de la mise en place de la Convention de 2001, d’arquéologues et du personnel du secteur touristique costaricien. Ce dernier a pour objectif d’expliquer la Convention et de montrer les bénéfices de son application aux autres Etats de la région.
L’UNESCO promeut la préservation, l’étude et la protection du patrimoine culturel subaquatique de l’humanité. Son principal outil pour ce faire est la Convention de 2001 sur la Protection du Patrimoine Culturel Subaquatique. Ce cadre légal établit des mesures de protection contre le pillage, le trafic illicite et l’exploitation commerciale du patrimoine submergé, ainsi que des standards scientifiques internationaux pour les activités dirigées aux vestiges arquéologiques subaquatiques.
Ce patrimoine est particulièrement riche dans les eaux de la région Centraméricaine. Il est le témoignage des premiers contacts entre l’Europe et l’Amérique. De la même façon, ce patrimoine est essentiel afin de comprendre cette Histoire millénaire, préhispanique, à travers lequel la politique les échanges et l’économie des cultures de la région étaient pratiquées principalement par voie maritime.
Pendant des années, ce patrimoine si précieux pour la compréhension de l’Histoire régionale et en tant qu’élément formateur des identités nationales et culturelles de la région, a été détruit et menacé par les pratiques de chasse aux trésors, l’exploitation commerciale et le pillage. Ces menaces, bien que réduites peu à peu grâce aux efforts des différents acteurs sociaux, académiques et politiques engagés pour la sauvegarde du patrimoine, est toutefois encore confronté à un manque de cadre législatif régional approprié, et en particulier au sein des eaux internationales.
C’est pour cette raison que la signature et la mise en place effective de la Convention de l’UNESCO sur la Protection du Patrimoine Culturel Subaquatique est nécessaire dans la mesure où elle établit des directives pour la protection non seulement dans le cadre de la juridiction nationale des Etats mais aussi au-delà de l’emplacement du patrimoine.