Comptes nationaux de l’éducation : améliorer les données sur les flux financiers

Quand, heure locale: 
Lundi, 4 Avril 2016 - 8:30am au Vendredi, 8 Avril 2016 - 6:00pm
Où: 
France, Paris
Type d’événement: 
Réunion d'Etat membre ou d'Institutions

De nombreux pays à travers le monde souffrent d’un manque de données sur les flux de financement de l’éducation. Il est souvent difficile de savoir qui finance l’éducation, d’où viennent les fonds, où partent les fonds, qui en bénéficie. Cela peut avoir des implications importantes pour le suivi de l’agenda 2030 de l’éducation. Pour aider à améliorer les données sur le financement de l’éducation et mettre en œuvre une méthodologie normalisée, l’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU) et l’Institut international de la planification de l’éducation (IIPE-UNESCO), au travers de ses équipes de Paris et du Pôle de Dakar, ont associé leur expertise pour mettre en oeuvre un projet sur les données financières de l’éducation en s’appuyant sur la méthodologie des comptes nationaux de l’éducation (CNE).

Depuis 2013, le projet a apporté un appui technique à huit pays membres du Partenariat mondial pour l’éducation (GPE) : Côte d’Ivoire, Ouganda, Sénégal, Guinée (Conakry), Népal, République démocratique populaire lao, le Nam et Zimbabwe. Soutenu par le programme des activités mondiales et régionales du GPE, le projet vise à développer et à mettre en œuvre des méthodes durables pour collecter, produire, diffuser et utiliser des données de qualité, relatives au financement de l’éducation.

Alors que le projet se termine, l’IIPE organise avec l’ISU un séminaire de clôture pour que les participants du projet puissent faire le point sur leurs principales conclusions et discuter des prochaines étapes qui permettront de faire de cette méthodologie des comptes nationaux une pratique mondiale courante pour atteindre les nouveaux objectifs de développement durable.

Le séminaire se déroulera en anglais et en français avec interprétation simultanée.