Conférence du Réseau international des femmes philosophes : « Les printemps arabes sous le regard des femmes philosophes »

Quand, heure locale: 
Vendredi, 31 Mai 2013 -
7:00pm au 10:00pm
Où: 
France, Paris
Type d’événement: 
Catégorie 7-Séminaire et atelier
Contact: 
j.crowley@unesco.org ; +33 (0)1 45 68 38 28
Cette conférence, tout comme le 2e numéro de la Revue des femmes-philosophes, propose une réflexion sur l’une des transformations sociales majeures en cours dans le monde arabe : le « Printemps arabe ». <br /><br />Ce dernier n’a pas seulement modifié les systèmes politiques de la région. Il a en effet aussi eu une incidence sur les droits et le statut des femmes. Dans la rue, hommes et femmes ont lutté au coude à coude, réclamant le départ des dictateurs et l’instauration d’un pluralisme politique. Cette fois, les femmes ont participé en personne, et non par délégation, à la création d’un monde nouveau. <br /><br />La conférence permettra, d’une part, de se demander si le « Printemps arabe » est durable du point de vue des femmes philosophes, et tout particulièrement selon celles de la région ; et, d’autre part, de s’interroger sur ce que les femmes philosophes pensent du (nouveau) monde arabe.<br /><br />Une exposition de la série « Rideaux de mosquée », réalisée par le photographe Arnaud Du Boistesselin sera également inaugurée.<br /><br />De nombreux membres du Réseau international des femmes philosophes, y compris des femmes philosophes du monde arabe, participeront à cet événement durant lequel interviendront également des représentants de l’UNESCO et de l’École Normale Supérieure de la rue d’Ulm.<br /><br />La Revue des femmes philosophes, dont le 2e numéro sera présenté à cette occasion, est une revue de philosophie, mais pas au sens habituel du terme. Il n’y a pas que des philosophes qui y écrivent. On n’y parle pas uniquement de philosophie. De même, c’est une revue faite par des femmes qui n’est réservée aux femmes : des hommes sont aussi invités à y contribuer. <br /><br />C’est une revue pour tout le monde, qui vise à donner à la pensée des femmes la liberté et la visibilité que les structures actuelles du savoir n’assurent pas, ou du moins pas sous la forme qui conviendrait, et certainement pas dans tous les pays du monde.<br /><br />La conférence est ouverte gratuitement au public dans la limite des places disponibles. Pour tout renseignement pratique complémentaire, veuillez contacter Mme Sophie Legrain (tel: 06 81 38 87 12, labextransfers@gmail.com)