Conférence régionale africaine de recteurs et doyens en sciences, ingénierie et technologie

botswanaUniversity.jpg

University of Botswana building
©University of Botswana
Quand, heure locale: 
Mardi, 5 Novembre 2013 - 9:00am au Jeudi, 7 Novembre 2013 - 6:00pm
Où: 
Botswana, Gaborone
Type d’événement: 
Réunion d'Etat membre ou d'Institutions
Contact: 
UNESCO Nairobi Office - conference@ansti.org

Du 5 au 7 novembre 2013 se tiendra la cinquième session de cette Conférence régionale au Botswana. Organisé par le Réseau africain d'institutions scientifiques et technologiques (ANSTI) et l'université du Botswana, cette conférence s’apprête à recevoir au moins 150 participants leaders de grandes institutions chargées de l'enseignement, la recherche, le développement et le déploiement de la technologie dans la région.

L'objectif de cette conférence est de mettre à la disposition des dirigeants universitaires, décideurs, universitaires, partenaires de développement, banques, réseaux scientifiques internationaux de l'ingénierie et du secteur privé un forum pour déterminer les raisons et moyens de progression et solutions aux défis naissants et s’inspirer des possibilités que présentent la nouvelle vague de l'essor économique de l'Afrique ceci sous le thème « Renforcer les capacités en science, technologie et ingénierie pour répondre aux besoins industriels et socio-économique de l'Afrique émergente: le rôle des universités et institutions de recherche. »
Le premier de ces forums a eu lieu en 2005 à Accra, au Ghana. Les dirigeants des universités et les partenaires de développement ont discuté de l'état des institutions scientifiques et technologique (S & T) de la région et élaboré un plan d'action inclus dans une publication scientifique qui s’intitule «Revitalising science and technology training institutions- The way forward »

Ces forums sont devenus une plate-forme de consultation pour identifier les questions stratégiques dans la promotion de la science, de la technologie et de l'innovation pour favoriser le développement durable de la région et accroître la compétitivité économique mondiale de l'Afrique.