Conférence sur les « Humanités environnementales et nouveaux matérialismes : décoloniser nature et culture »

Quand, heure locale: 
Mercredi, 7 Juin 2017 - 2:30pm au Vendredi, 9 Juin 2017 - 8:00pm
Où: 
France, Paris
Type d’événement: 
Réunion d'Etat membre ou d'Institutions
Contact: 
John Crowley, j.crowley@unesco.org

Une conférence sur les « Humanités environnementales et nouveaux matérialismes : décoloniser nature et culture », aura lieu au Siège de l’UNESCO à Paris, du 7 au 9 juin 2017, dans le cadre du processus de préparation pour la Conférence mondiale des humanités (août 2017).

Héritières des matérialismes, de la French Theory et des pensées féministes critiques, les Nouveaux Matérialismes montrent comment l’esprit est toujours déjà matériau (l’esprit est une idée du corps), comment la matière est nécessairement quelque chose de l’esprit (l’esprit a le corps comme objet), et comment nature et culture sont toujours « natures-cultures ». Dès lors, on peut penser que la matière a des capacités morphogénétiques propres, et génère des assemblages concrets, dont la description et la compréhension doivent remplacer celles des généralités réifiées. Les Nouveaux Matérialismes s’opposent ainsi aux théories transcendantales, humanistes et dualistes qui hantent l’histoire philosophique en proposant un décalage permettant de saisir le déplacement des flux de la nature et de la culture, de la matière et de l’esprit, et l’ouverture d’une théorie active de la formation des environnements.

Les Humanités Environnementales partagent avec les néo-matérialistes une approche fondée sur les ontologies mêlées associant êtres humains et non humains (animaux, végétaux, minéraux, objets), mais aussi un certain nombre de positionnements critiques (post-capitalisme, post-humanisme, post-colonialisme, refus de l’anthropocentrisme, distance avec le constructivisme) qui méritent d’être discutés et confrontés.

Dans la perspective de contribuer à de tels débats, la Conférence poursuivra des réflexions autour de quatre domaines de recherche:

• Décolonisation et éthique environnementale
• Féminisme, travail et mouvements sociaux
• Méthodologies transversales
• Esthétique environnementale

La Conférence est organisée par : le réseau COST pour la coopération européenne en science et technologie, Action IS1307, New Materialism : Networking European Scholarship sur ‘How Matter Comes to Matter’, le Laboratoire dynamiques sociales et recomposition des espaces (LADYSS) et l’UNESCO.