Consultation multipartite EuroDIG 2017 pour définir des indicateurs d'universalité d'Internet

Quand, heure locale: 
Lundi, 5 Juin 2017 -
3:00pm au 5:00pm
Où: 
Estonie, Tallinn
Type d’événement: 
Réunion de consultation
Contact: 
Xianhong Hu (email: x.hu@unesco.org)

L'UNESCO presentera son nouveau projet "Définir des indicateurs d'universalité d'Internet" et vise à mobiliser les diverses parties prenantes pour de futures contributions. Soutenu par la Suède et l'ISOC (Internet Society), le projet constitue une action et une réponse immédiate à l'adoption du document final de 2015 "InterCONNECTer les ensembles" de l'UNESCO, comme nouvelle approche des questions de l'Internet; mais aussi au développement et à l'application réussis des Indicateurs de développement des médias du PIDC-UNESCO.
Le projet a pour but l’élaboration d’indicateurs d’Internet appropriés, servant à améliorer les capacités des parties prenantes à mesurer le développement d’Internet, élargir le consensus international, et favoriser la démocratie et les droits de l’homme en ligne vers des sociétés du savoir engagées dans le développement durable. Cette mission est basée sur le concept de l’UNESCO sur l’universalité d’Internet et les principes R.O.A.M comme cadre directeur promouvant un Internet basé sur les droits de l’homme, et les principes de l’ouverture, de l’accessibilité et de la participation des parties prenantes.

Afin de rendre la discussion interactive, la session commencera par une brève présentation du projet sur les indicateurs. Le modérateur exposera les modalités du débat thématique et précisera que cinq grands domaines seront abordés : les droits de l’homme, l’ouverture, le multipartenariat et la dimension transversale. Les intervenants seront ensuite invités à prendre brièvement la parole avant que celle-ci ne soit donnée au public.

Un projet de rapport d’introduction sur le projet « Définir les indicateurs d’universalité d’Internet » sera partagé et publié avant la session et servira de base à la discussion.

Le modérateur sera Xianhong Hu, spécialiste de programme à l’UNESCO.