COP 22 : Vers une déclaration globale de principes éthiques en rapport avec le changement climatique

Quand, heure locale: 
Vendredi, 11 Novembre 2016 -
1:00pm au 2:30pm
Où: 
Maroc, Marrakech
Type d’événement: 
Catégorie 7-Séminaire et atelier
Contact: 
Pedro Monreal Gonzalez, pm.monreal-gonzalez@unesco.org

Le Programme des sciences sociales et humaines de l'UNESCO organisera une journée de tables rondes dans le cadre de la 22e session de la Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP22) qui se tiendra à Marrakech, Maroc, du 7 au 18 novembre 2016. Les tables rondes auront lieu toute la journée du 11 novembre 2016 dans le pavillon de l'UNESCO.

Ce panel présentera et expliquera le travail en cours relatif au développement d'un consensus mondial et d’une formulation de principes éthiques dans une nouvelle déclaration sur le changement climatique. Il établira également des liens avec les travaux de la COP22.

L'UNESCO a joué un rôle de premier plan au niveau des Nations Unies et dans le monde entier dans la promotion de l’éthique des sciences – des sciences qui amènent le progrès au profit de tous, protègent la planète contre l'effondrement écologique et constituent une base solide pour la coopération pacifique entre les peuples. Grâce aux travaux de ses organes consultatifs – le Comité international de bioéthique (CIB, créé en 1993); le Comité intergouvernemental de bioéthique (CIGB, 1998); et la Commission mondiale d'éthique des connaissances scientifiques et des technologies (COMEST, 1998) – l'UNESCO a approfondi sa réflexion sur le rôle des sciences, des technologies et de l'innovation dans le développement durable et sur le développement social équitable et inclusif. L'UNESCO a déjà publié plusieurs rapports et déclarations de la COMEST concernant les dimensions éthiques du changement climatique.

Du 20 au 24 septembre 2016, le Royaume du Maroc a accueilli la première réunion du Groupe Ad Hoc d'experts de l'UNESCO (AHEG) pour l'élaboration d'un texte préliminaire d'une déclaration sur les principes éthiques en matière de changement climatique. Ce groupe de 24 experts de renommée internationale a travaillé sur un premier projet qui a été distribué aux États membres en octobre 2016. Certains des experts participeront à cette table ronde lors de la COP22.

En novembre 2015, la Conférence générale de l'UNESCO, à sa 38e session, a chargé l'Organisation de préparer un texte préliminaire de déclaration non contraignante sur les principes éthiques relatifs au changement climatique.

La COP21 a réussi à réaliser la percée universelle de l'Accord de Paris. Tous les pays s'engagent à agir sur le changement climatique, conformément à leurs propres engagements au niveau national. Le caractère volontaire de ces contributions implique la nécessité d'un cadre universel qui mette l'accent sur les engagements ultimes de chaque pays vis-à-vis de l'humanité. Un tel cadre fondamental est essentiellement un consensus mondial sur les principes éthiques. La nouvelle déclaration vise à clarifier et à réaffirmer ce consensus. En tant que tel, il peut clarifier des principes universellement acceptés pour mobiliser et coordonner l'action à travers les cultures et les sociétés.