Créer des conditions propices au dialogue sur les ressources en eau souterraine essentielles en Amérique centrale

Quand, heure locale: 
Lundi, 27 Février 2017 - 9:00am au Vendredi, 3 Mars 2017 - 1:00pm
Où: 
Honduras, Tegucigalpa, San Salvador
Type d’événement: 
Catégorie 7-Séminaire et atelier
Contact: 
m.rubio@unesco.org

L'aquifère Ocotepeque-Citalá, situé à la frontière entre le Salvador et le Honduras, contient des ressources en eau souterraine qui sont la principale source d'approvisionnement en eau domestique pour les habitants de la région. La protection et la gestion durable de l'aquifère et des eaux souterraines qu'il contient sont alors prioritaires, notamment à la lumière du changement et de la variabilité climatiques.

Le Programme hydrologique international de l'UNESCO (UNESCO-PHI) fournira des formations essentielles concernant les outils juridiques et institutionnels et les approches de la gestion des aquifères transfrontières, en particulier sur le droit national et international de l'eau, au Honduras (27-28 février 2017) et El Salvador (2-3 mars 2017).

Ces formations sont organisées dans le cadre de la deuxième phase (2016-2018) du projet "Gouvernance des eaux souterraines dans les aquifères transfrontaliers (GGRETA)" qui vise en particulier à
- consolider les résultats de l'évaluation approfondie de l'aquifère réalisée dans la première phase du projet (2013-2015), et
- renforcer les capacités des deux pays en matière de gouvernance des eaux souterraines aux niveaux national et transfrontalier afin de soutenir le processus d'établissement d'un mécanisme de coopération bilatérale.