Discussion avec Arabella Salavery : bioéthique, littérature et genre

Quand, heure locale: 
Mardi, 6 Décembre 2016 -
6:00pm au 8:00pm
Où: 
Costa Rica, San José
Type d’événement: 
Catégorie 7-Séminaire et atelier
Contact: 
Alina Orrico, a.orrico@unesco.org

Dans le cadre des 16 jours de campagne pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles, le Bureau de l’UNESCO à San José a invité l’écrivaine Arabella Salavery pour une discussion sur la bioethique et le genre.

L’UNESCO s'est joint à la campagne de 16 jours pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles, du 25 novembre (Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes) au 10 décembre (Journée des droits de l’homme).

Une femme sur trois dans le monde souffre de violence au cours de sa vie, souvent aus mains d’une personne connue, de confiance. Près de la moitié des homicides de femmes en 2012 ont été commis par une personne proche de la victime. La violence à l’égard des femmes et des filles est une violation grave des droits de l’homme. Cette forme de violence non seulement cause de graves douleurs et souffrances, mais implique aussi des coûts élevés pour la société dans son ensemble.

Les principes fondamentaux de la Déclaration universelle sur la bioéthique et les droits de l’homme comme l’égalité, la justice, l’équité et la vulnerabilité sont constamment mis en danger. La littérature est un outil par lequel il est possible de mettre en vue la violation de ces principes, et de créer une sensibilisation sur l’importance et la magnitude de la violence à l’égard des femmes.

Pour cela, l’UNESCO invite l’écrivaine Arabella Salaberry à débattre sur les questions liées au genre et à la bioéthique.