Djibouti : formation des journalistes au droit des médias

Quand, heure locale: 
Samedi, 12 Octobre 2013 - 8:30am au Lundi, 14 Octobre 2013 - 2:00pm
Où: 
Djibouti, Djibouti
Type d’événement: 
Catégorie 7-Séminaire et atelier
Contact: 
Paul Kimumwe, Article 19 Kenya (Email: kimumwe@yahoo.com, Tel: +254 720563106)

Le Bureau régional de l'UNESCO pour l'Afrique de l'Est soutient Article 19 Kenya dans la réalisation d’une formation de base sur le droit des médias à Djibouti. Vingt journalistes et représentants de la société civile travaillant avec diverses maisons de presse à Djibouti seront formés. L’objectif de la formation est de doter les participants des compétences leur permettant une bonne compréhension des lois s’appliquant à toute forme de journalisme à Djibouti; de comprendre les situations où les lois et règlements se limitent et celles pouvant avoir une incidence sur ce qu'ils ont l'intention d'écrire ou de diffuser, et être à jour sur les politiques assorties de règles contraignantes, la législation, les conventions au niveau national, régional et international sur les questions de liberté d'expression et la liberté des médias.
La formation est dispensée sous forme de cours magistraux et d'exercices pratiques effectués en groupe ainsi que le partage d'expériences à travers des sessions interactives. Les principaux sujets traités lors de la formation seront les suivants : introduction sur les journalistes comme défenseurs des droits de l’homme, les sources fondamentales du droit à Djibouti; l’influence de la législation nationale sur la pratique des médias à Djibouti; les instruments internationaux relatifs aux droits de l'homme garantissant la liberté des médias et la liberté d'expression des médias et l'auto-régulation - le code d’éthique et les principes du journalisme et, les nouveaux médias / Internet et les lois : la liberté en ligne.

Cette activité s'inscrit dans le Programme international pour le développement de la communication (PIDC), un forum multilatéral du système des Nations Unies qui fournit un soutien pour des projets de médias de l'UNESCO et cherche aussi un accord pour assurer un environnement sain pour la croissance des médias libres et pluralistes dans la région.