Forum consultatif sur le libre accès (OA) : vers des interventions de haut niveau pour la recherche et le développement en Afrique

Quand, heure locale: 
Jeudi, 29 Janvier 2015 - 8:30am au Vendredi, 30 Janvier 2015 - 5:30pm
Où: 
Kenya, Nairobi
Type d’événement: 
Catégorie 7-Séminaire et atelier
Contact: 
Jaco Du toit, Advisor for Communication and Information, UNESCO Regional Office for Eastern Africa (Tel: +254 (0)20 762 2346/2566, Email: j.dutoit@unesco.org)

L’UNESCO soutient le Réseau des académies des sciences africaines (NASAC) dans l’organisation d’un Forum consultatif sur le libre accès, les 29 et 30 janvier 2015 à Nairobi, au Kenya. Le Forum vise à engager un dialogue entre scientifiques et décideurs politiques pour favoriser un développement de conseils scientifiques sur le libre accès pour l'Afrique et établir des relations avec les organisations désireuses d'utiliser le libre accès. Les participants au Forum examineront également les nouveaux modèles de communication fondés sur le libre accès, ses défis pratiques, et les solutions possibles à adopter.
L’UNESCO soutient le Réseau des académies des sciences africaines (NASAC) dans l’organisation d’un Forum consultatif sur le libre accès, les 29 et 30 janvier 2015 à Nairobi, au Kenya. Le Forum vise à engager un dialogue entre scientifiques et décideurs politiques pour favoriser un développement de conseils scientifiques sur le libre accès pour l'Afrique et établir des relations avec les organisations désireuses d'utiliser le libre accès. Les participants au Forum examineront également les nouveaux modèles de communication fondés sur le libre accès, ses défis pratiques, et les solutions possibles à adopter.

Parmi les participants, il faudra compter des scientifiques, des décideurs politiques, des chercheurs, des universitaires, des bibliothécaires provenant d'Afrique mais également des représentants du Ministère kényen de l'éducation, des sciences et de la technologie, de l'Académie nationale des sciences du Kenya (KNAS), du Réseau des académies des sciences africaines (NASAC), de l’Académie africaine des sciences (AAS), et de l'Académie royale néerlandaise des sciences (KNAW).

Cette activité s’inscrit dans le cadre de l’axe d’action de l'UNESCO visant à permettre l'accès universel et la préservation de l'information et du savoir ; et du résultat escompté pour promouvoir des solutions ouvertes pour les sociétés du savoir.