Implication effective des communautés locales dans la gestion des biens du patrimoine culturel

Quand, heure locale: 
Jeudi, 2 Mars 2017 - 9:00am au Vendredi, 3 Mars 2017 - 6:00pm
Où: 
Bénin, Abomey
Type d’événement: 
Groupe de travail/Réunion d'experts
Contact: 
E. Moukala

L’Unité Afrique du Centre du patrimoine mondial en collaboration avec ICCROM, ICOMOS, le FPMA et l’EPA, a organisé une réunion d’échanges et de réflexion sur les moyens de renforcer l’implication des communautés locales dans la gestion des biens du patrimoine culturel à travers des actions concrètes. Cette réunion s’est tenue sur le site du patrimoine mondial les « Palais royaux d’Abomey » au Bénin, les 2 et 3 mars 2017.
Cette initiative s’aligne sur les objectifs 2 et 3 du plan d’Action 2012-2017 pour la région Afrique, qui soulignent la nécessité de «d’améliorer l’état de conservation des biens du patrimoine mondial par la gestion effective des risques, l’implication accrue des communautés et les bénéfices économiques directs aux communautés locales» et de « de gérer efficacement les biens existants, en reconnaissant, documentant et formalisant les systèmes de gestion traditionnelle en les intégrant complètement dans les systèmes de gestion en place ». Par ailleurs, le plan d’action opérationnel qui a découlé de la conférence d’Arusha (Tanzanie) « La sauvegarde du patrimoine mondial comme moteur de développement durable » souligne la nécessité de favoriser une participation significative des communautés locales dans la conservation des sites y compris par la formalisation des systèmes de gestion traditionnels.

L’objectif principal de cet atelier était de :

- faire un état des lieux des approches et expériences développées par les organisations consultatives, les experts et partenaires de l’UNESCO en faveur de l’implication effective des communautés locales dans la gestion et la conservation des biens du patrimoine culturel et, sur cette base,

- de préparer des documents de projets pilotes centrés sur l’implication effective des communautés locales en vue de contribuer à la mise en œuvre des décisions du Comité du patrimoine mondial sur les sites suivants : l’Ile de Saint-Louis du Sénégal ; les Falaises de Bandiagara du pays dogon au Mali; Les Palais Royaux d’Abomey au Bénin et le Paysage culturel du Barotse en Zambie.

Les participants ont, entre autre, formulé les recommandations suivantes :

- Produire urgemment un état de lieu des actions communautaires dans la gestion du patrimoine en Afrique;

- Encourager les États parties, les organisations
gouvernementales et non gouvernementales ainsi que les médias, à apporter leur soutien dans les actions et mobilisations des communautés pour une meilleure gestion du patrimoine ;

- d'encourager les multiples partenaires africains, les institutions multilatérales internationales et régionales à soutenir les efforts de protection du patrimoine culturel et naturel par l’implication effective des communautés locales.