Intégrer les savoirs autochtones dans les processus d'évaluation et d'adaptation au changement climatique

Quand, heure locale: 
Lundi, 22 Septembre 2014 -
1:15pm au 2:45pm
Où: 
États-Unis d'Amérique, New York
Type d’événement: 
Catégorie 7-Séminaire et atelier
Contact: 
j.rubis@unesco.org; a.persic@unesco.org

Conjointement avec la Conférence mondiale sur les peuples autochtones (CMPI) et le Sommet 2014 sur le Climat du Secrétaire général des Nations Unies, l'UNESCO organise un événement parallèle en partenariat avec le Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique et de l'Initiative des savoirs traditionnels de l'Université des Nations Unies, afin de stimuler la discussion et l'analyse de l'état actuel des connaissances autochtones dans les processus intergouvernementaux et d'identifier ce qui doit être fait pour passer de la reconnaissance à l'action.
L'accès aux "meilleures connaissances disponibles" est souvent cité comme une condition essentielle pour la prise de décisions concernant l'environnement. Jusqu'à récemment, toutefois, les évaluations sont restées entièrement fondées sur la science, et ont ignoré ou, au mieux, mal interprété, d'autres sources de connaissances tels que les savoirs autochtones, en dépit de leur rôle central dans la gestion des ressources communautaires et la résilience locale. Si de grands progrès ont été réalisés dans la dernière décennie vers la reconnaissance de la nécessité d'inclure les connaissances locales et autochtones, les grandes questions demeurent sur la façon dont la science et les connaissances autochtones peuvent être réunis dans les processus d'évaluation de manière efficace et appropriée.

Dans le cadre de cet événement parallèle de l'UNESCO, les représentants autochtones et les scientifiques examineront l'état actuel des connaissances autochtones dans les processus internationaux d'évaluation de l'environnement, et détermineront les prochaines étapes stratégiques pour s'assurer que les diverses sources de connaissances peuvent se réunir de manière efficace et adaptée aux cultures autochtones pour mieux informer la compréhension et la prise de décision relatives à l'environnement .

La participation se fait sur inscription.