InterCONNECTer les ensembles : options pour l'action future

Quand, heure locale: 
Mardi, 3 Mars 2015 - 9:00am au Mercredi, 4 Mars 2015 - 6:00pm
Où: 
France, Paris
Type d’événement: 
Catégorie 2-Réunion intergouvernementale
Contact: 
Paul Hector (p.hector@unesco.org)

L’UNESCO organisera une conférence internationale multipartite en vue d’examiner le premier projet d’étude détaillée sur les questions relatives à l’Internet. Cette rencontre mondiale de grande envergure devrait rassembler des participants issus de gouvernements, de la société civile, des universités, du secteur privé, de la communauté technique, d’organisations intergouvernementales et internationales ainsi que des autorités intellectuelles, des innovateurs et des précurseurs reconnus dans la sphère de la gouvernance d’Internet.
Cette conférence fait partie de la suite donnée par l’UNESCO à l’appui de la décision prise par ses 195 États membres. Dans la résolution 37 C/52 adoptée par la Conférence générale de l’UNESCO à sa 37ème session en 2013, les États membres ont appelé à réaliser une étude multipartite, détaillée et consultative sur les questions relatives à l’Internet dans les domaines de compétence de l’UNESCO. Cette étude s’intéressera aux tendances, difficultés et perspectives interdépendantes actuelles et à venir concernant l’accès à l’information et au savoir, la liberté d’expression, le respect de la vie privée et les dimensions éthiques de la société de l’information. La conférence constituera une plate-forme multipartite qui permettra d’étudier les résultats de l’étude et d’élaborer des possibilités de réponses et d’options pouvant orienter les actions futures de l’UNESCO.

Les vastes réflexions et les recommandations qui émergeront de cette conférence contribueront également au travail de la 196ème session du Conseil Exécutif de l’UNESCO en avril 2015. Le document final sur l’ensemble des processus de l’étude sera présenté à la 38ème session de la Conférence Générale de l’UNESCO en novembre 2015.

Cette conférence, les pistes d’action qu’elle recommande et les partenariats mobilisés représentent une importante contribution de la part de l’UNESCO au processus de réexamen du Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI) + 10 et au programme international de développement pour l’après-2015.