Ne laisser personne de côté ? L’extrême pauvreté dans l’agenda de développement de l’après-2015

Quand, heure locale: 
Mardi, 14 Octobre 2014 -
2:00pm au 6:00pm
Où: 
France, Paris
Type d’événement: 
Catégorie 8-Colloque
Contact: 
Pedro Monreal Gonzalez (pm.monreal-gonzalez@unesco.org)

Cette réunion, qui s’inscrit dans la cadre de la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté (17 octobre), aborde la manière dont l'éradication de la pauvreté, une priorité stratégique fondamentale, est actuellement intégrée dans la discussion menée par l'ONU sur le développement pour l’après-2015. Il s'agit d'une condition indispensable au développement durable, d' « une question de justice fondamentale et de droits de l'homme », et de « laisser personne derrière ». L'événement est organisé par l'UNESCO en collaboration avec l'ONG ATD quart monde et le Conseil international des sciences sociales (CISS).

Sachant que de nombreux progrès réalisés au titre des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) n'ont pas pu bénéficier aux communautés les plus pauvres et les plus exclus de la société, comment les acteurs nationaux et internationaux peuvent s’assurer que les politiques de développement ont un impact positif sur les vies des personnes vivant dans l'extrême pauvreté ?

La table ronde débutera avec un discours suivi de présentations et de discussions organisées autour de trois questions principales :

* Mesurons-nous la pauvreté extrême correctement ?
* Comment les politiques publiques peuvent aider les personnes vivant dans l'extrême pauvreté ?
* Quels rôles peuvent jouer les partenariats mondiaux afin de progresser vers la justice sociale et l'élimination de la pauvreté ?

La réunion contribuera à une nouvelle initiative importante sur la justice internationale et l’élimination de la pauvreté, qui est actuellement mis en œuvre dans le cadre de la nouvelle stratégie à moyen terme (2014-2021) de l'UNESCO et son Programme (2014-2017) telle qu'adoptée par la Conférence générale en novembre 2013. Il devrait également contribuer à la préparation du 3e Forum mondial des sciences sociales, qui se tiendra à Durban, Afrique du Sud, en septembre 2015 et à la prochaine édition du Rapport mondial sur les sciences sociales qui sortira en 2016.