L’offre éducative progresse-t-elle vers plus d’équité ? Que nous disent les résultats du PISA 2015?

Quand, heure locale: 
Lundi, 13 Mars 2017 -
4:00pm au 6:00pm
Où: 
France, Paris
Type d’événement: 
Catégorie 7-Séminaire et atelier
Contact: 
Camilla Petrakis - +33 1 45 03 77 04

Réduire les inégalités dans l’éducation est un impératif mondial. Le rapport de la Commission de l’éducation de 2016 souligne les inégalités en matière d’accès à l’éducation et de résultats d’apprentissage, tandis que les cibles de l’ODD 4 visent des progrès dans la réduction des inégalités qu’elles soient géographiques, liées au sexe, aux groupes d’aptitude ou des milieux touchés par les crises.

Au-delà du diagnostic et du suivi, que nous apprend la recherche sur les stratégies pour améliorer l’équité et l’égalité des chances dans l’éducation ? La série 2017 de débats stratégiques explorera cette question sous plusieurs angles, nous poussant à aller au-delà de la compréhension de la nature du problème pour explorer ce qui peut être fait, en particulier par la politique et la planification de l’éducation.

Partout, les systèmes éducatifs s’efforcent d’améliorer à la fois les résultats des apprentissages et l’équité dans les opportunités d’apprentissage. Pourtant, au cours de la dernière décennie, comme l’indique le Programme de l’OCDE pour l’évaluation internationale des élèves (PISA), seuls quelques systèmes éducatifs ont réalisé des progrès réels et significatifs. Ce débat stratégique proposera une brève revue des résultats scolaires dans les 72 pays qui ont participé à la dernière évaluation PISA, avec une analyse des politiques et des pratiques – ainsi que des facteurs contextuels – qui ont contribué à la qualité des acquis scolaires et aux progrès constatés dans la répartition des opportunité éducatives.

Les données montrent que le monde n’est plus divisé entre nations riches et éduquées et nations pauvres et mal éduquées. Par exemple, les 10% des élèves les plus défavorisés au Viet Nam se comparent favorablement à l’élève moyen des pays de l’OCDE. De toute évidence, tous les pays et économies ont leurs excellents étudiants, mais peu ont fourni à tous les étudiants la possibilité d’exceller. La réalisation d’une plus grande équité dans l’éducation n’est pas seulement un impératif de justice sociale, c’est aussi une façon d’utiliser les ressources plus efficacement, d’accroître l’offre de compétences qui alimente la croissance économique et favorise la cohésion sociale.