Promouvoir la coopération scientifique et le partage des données dans les zones maritimes ne relevant pas des juridictions nationales

Quand, heure locale: 
Jeudi, 22 Août 2013 -
2:00pm au 5:00pm
Où: 
États-Unis d'Amérique, New York
Type d’événement: 
Catégorie 6- Comité d’experts
Contact: 
w.appeltans@unesco.org

La décision de remédier d’urgence aux questions liées à la conservation et l'utilisation durable de la biodiversité marine dans les zones situées au-delà s limites de la juridiction nationale (ABNJ), éventuellement par le biais d'un nouvel instrument de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (CNUDM/UNCLOS) a été l'un des résultats les plus importants parmi les engagements pris lors de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable Rio +20. Néanmoins, les Etats membres doivent encore se mettre d'accord et surmonter les obstacles d’un processus qui peut conduire à une décision historique pour l'océan et de la planète.

Du point de vue scientifique, la haute mer et les fonds marins internationaux sont d'un intérêt exceptionnel, car leur biodiversité reste presque inconnue et compte parmi les écosystèmes les moins étudiés de la planète. Le processus menant à un nouvel accord international en vertu de la Convention sur la biodiversité dans les ABNJ devrait donner la priorité à la recherche et aux sciences fondamentales, assurer un financement et un soutien politique à la coopération internationale inclusive fondée sur les principes de la recherche publique, le partage des données et l'équité d'accès aux prestations de marine ressources génétiques.

Cet évènement parallèle complète les présentations et les discussions qui ont eu lieu lors des ateliers d’intersessions sur les ressources génétiques marines et les questions de conservation dans les ABNJ, en mai 2013, au siège des Nations Unies. Pour souligner l'importance de la biodiversité marine dans les ABNJ pour l'agenda mondial sur l’océan, cet événement parallèle vise à fournir des informations scientifiques supplémentaires aux représentants des États membres afin d'améliorer le débat sur la coopération scientifique dans les ABNJ sein de la communauté scientifique.
Intervenants:

Ward Appeltans - Chef de projet / Système d'information biogéographique des océans - OBIS
Patrick Halpin - Professeur agrégé d’écologie marine géospatiale, Université de Duke
Romain Troublé - Secrétaire Général, Tara Expéditions
Françoise Gaill - Directeur, INEE / CNRS France
Kristina Gjerde - onseillère principale en matière de politiques sur la Haute Mer, Programme Global Milieu Marinet Polaire de l'UICN, membre du comité directeur de l'Initiative de gestion des grands fond marins (Deep Ocean Stewardship Initiative)