Réseau mondial d'observation de l'acidification de l'océan : importance et fonctionnement

Quand, heure locale: 
Jeudi, 16 Janvier 2014 -
10:30am au 12:00pm
Où: 
Suisse, Geneva
Type d’événement: 
Réunion inter-agences
Contact: 
k.isensee@unesco.org

La chimie de l’eau de mer est en train de changer à cause de l'absorption par l'océan d'environ un quart de nos émissions de CO2.
Il est urgent de mettre en place des mesures fiables afin de comprendre comment cela affecte les organismes marins et la biogéochimie, d’alimenter des modèles de projection des réponses futures des écosystèmes marins et, ainsi, d'informer l'action politique.

Un partenariat international s’efforce de faciliter la mise en commun des efforts régionaux et nationaux de veille des conséquences de l'acidification par le biais d’un Réseau mondial d'observation de l'acidification de l’océan.

Le réseau est conçu de manière a développer les connaissances scientifiques au sujet de cette question émergente, ainsi que sur ses conséquences.

Les objectifs du réseau seront présenté dans un premier temps par un panel, et l'évènement parallèle se terminera avec une discussion ouverte à tous les participants.

L'évènement est organisé par le programme sur l'acidification de la NOAA, l'IOOS (Integrated Ocean Observing System), la Commission océanographique intergouvernementale de l'UNESCO, le programme de recherche sur l'acidification du Royaume Uni, le Système mondial d'observation de l'océan (GOOS), Blue Planet, le Centre de coordination de l'action internationale relative à l'acidification des océans de Agence internationale de l'énergie atomique, le réseau UK Science & Innovation Network et le Projet international de coordination des données sur le carbone océanique (IOCCP).