Réduire les risques liés aux tsunamis dans l'océan Indien occidental : une conférence régionale

Quand, heure locale: 
Dimanche, 22 Mars 2015 - 9:00am au Lundi, 23 Mars 2015 - 6:00pm
Où: 
Oman, Muscat
Type d’événement: 
Catégorie 8-Colloque
Contact: 
b.aliaga@unesco.org, f.fauzi@unesco.org

La zone de subduction du Makran, une frontière active entre des plaques tectoniques, pose le principal danger de tsunami dans l'océan Indien occidental, mais la nature de ce danger est encore mal comprise. La zone est considérée, cependant, comme capable de produire de grandes vagues qui pourraient atteindre les côtes adjacentes en quelques dizaines de minutes. Cette rapidité est un défi supplémentaire pour l'alerte aux tsunamis et l'éducation aux tsunamis dans la région.

La conférence réunira des modélisateurs, des géologues, des sismologues et ses professionnels qui étudient les sources de tsunami dans la région, ainsi que la construction et la planification d’infrastructure, et enfin des spécialistes et des experts en communication et des sciences sociales. Elle servira à faciliter la collaboration scientifique et technique sur les systèmes de surveillance et dans la recherche pluridisciplinaire. L’objectif est d’améliorer la compréhension de la génération de tsunamis dans l'océan Indien occidental et l’efficacité des systèmes d'alerte précoce de la région.

Cette conférence coïncide avec une session ordinaire du Groupe intergouvernemental de coordination du Système d'alerte aux tsunamis et de mitigation dans l'océan Indien (GIC/IOTWS).

Elle coïncide également avec le lancement du Système national d'alerte rapide multirisques d’Oman (NMHEWS), auquel la COI a apporté un soutien technique depuis 2009. À partir de 2010, la COI et le gouvernement omanais ont collaboré à l'élaboration, dans le cadre du NMHEWS, un système d'alerte rapide aux tsunamis. Le système comprend la surveillance, le traitement de données, les procédures normalisées de fonctionnement. En plus des tsunamis liés au Makran, le Sultanat est exposé aux tsunamis d’origine lointaine de la fosse de Java, aux cyclones tropicaux, et aux crues soudaines.