Réunion d'experts « Responsabiliser les villes pour mettre en œuvre un agenda urbain inclusif à destination des réfugiés et des migrants »

Quand, heure locale: 
Mercredi, 23 Novembre 2016 -
10:00am au 6:00pm
Où: 
Grèce, Athens
Type d’événement: 
Catégorie 6- Comité d’experts
Contact: 
SHS.inclusion-rights@unesco.org

Dans le cadre de leur partenariat, l'UNESCO, la Fondation Marianna V. Vardinoyannis et la Coalition européenne des villes contre le racisme (ECCAR) convoqueront une réunion d'experts le 23 novembre 2016 à Athènes, en Grèce.

Le but de la réunion est de mieux équiper les autorités municipales pour combler les lacunes en matière de connaissances et de capacités dans leurs réponses aux défis engendrés par l'accueil des réfugiés et des migrants.

Les gouvernements locaux sont en première ligne en ce qui concerne l'accueil des réfugiés et des migrants. Nous savons que la migration est aujourd'hui nettement urbaine. Près de la moitié de la population totale de migrants internationaux (244 millions dans le monde en 2015) réside dans dix pays hautement urbanisés et à revenu élevé, dont cinq en Europe.

En tant que centres d'opportunités économiques, d'éducation, de culture et d'innovation, les villes offrent de plus grandes possibilités d'accès au travail rémunérateur, au bien-être économique et au développement social. En même temps, c'est dans les villes que de nombreux travailleurs migrants sont confrontés à des conditions de travail inadéquates, à un emploi instable, à un salaire médiocre et à un manque de protection sociale, en plus de la discrimination et de l'hostilité xénophobe. Les femmes migrantes sont souvent confrontées à une « triple discrimination » - comme femmes, comme travailleuses non protégées et comme migrantes.

Une étude a été menée par les partenaires et rédigée par les Global Migration Policy Associates. Elle s’intitule « Des villes accueillantes pour les réfugiés : promouvoir l'inclusion et la protection des droits » et a pour but d'établir une cartographie de la situation, en mettant l'accent sur l'Europe. Elle met notamment en exergue les différents impacts sur les villes de l’afflux de réfugiés et de demandeurs d'asile et elle considère le logement, l'éducation et l'emploi comme les trois plus grands défis à cet égard.
S'appuyant sur les conclusions de l'étude, les partenaires discuteront de la préparation d'un manuel destiné à fournir des conseils pratiques sur l'opérationnalisation d'un programme urbain accueillant les réfugiés et les migrants qui soit axé sur les droits de l'homme et sensible à la question du genre.

La réunion sera ouverte par Mme Marianna V. Vardinoyannis, Ambassadrice de bonne volonté de l'UNESCO, et le maire d'Athènes. Des experts de l'ONU, des représentants des gouvernements locaux, des représentants de la société civile et des universitaires alimenteront les débats qui suivront, organisés autour des chapitres spécifiques du manuel.

La Réunion d'experts sera précédée d'une conférence de haut niveau sur le même sujet qui se tiendra dans la matinée du 22 novembre 2016. La Conférence sera honorée par S.E. Monsieur Prokopis Pavlopoulos, Président de la République hellénique, en présence de Mme Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO, et de Mme Marianna V. Vardinoyannis, Ambassadrice de bonne volonté de l'UNESCO.