Sénégal : Premier atelier de renforcement des capacités sur la Convention de 2005

Quand, heure locale: 
Lundi, 29 Février 2016 - 9:00am au Vendredi, 4 Mars 2016 - 5:00pm
Où: 
Sénégal, Dakar
Type d’événement: 
Réunion d'Etat membre ou d'Institutions
Contact: 
Alonso Guiomar Cano - g.alonso@unesco.org

Cet atelier est organisé dans le cadre du projet «Renforcer les libertés fondamentales à travers la promotion de la diversité des expressions culturelles, financé par l'Agence suédoise de coopération internationale au développement (ASDI).
Qu’est-ce que le Sénégal a fait depuis qu’il a ratifié en 2006 la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles ? C’est une question qui sera couverte lors de l’atelier de quatre jours qu’organise l’UNESCO Dakar avec le ministère de la culture du Sénégal à l’intention de l’équipe nationale mandatée pour élaborer le rapport périodique national que le Sénégal va soumettre à l’UNESCO pour informer la mise en œuvre de la Convention de 2005 par le pays.

En tant que Partie à la Convention de 2005, le Sénégal a une obligation statutaire de soumettre un rapport sur la mise en œuvre de cette Convention à l’UNESCO, et ce rapport alimentera le rapport mondial que l’UNESCO publiera en décembre 2017 sur la mise en œuvre de la Convention au niveau international.

L’élaboration du rapport périodique offre une opportunité inédite de : consulter un large éventail de parties prenantes du secteur de la culture ; identifier leurs besoins et les défis ; obtenir les données et statistiques concernant le secteur de la culture ; et définir les données de référence afin d’assurer que la politique culturelle du pays reflète mieux la réalité et la vision des artistes/créateurs et professionnels du secteur de la culture.

La formation sera animée par deux experts internationaux et servira à la collecte et au partage des informations nécessaires au rapport périodique. Y participeront 30 spécialistes provenant d’institutions publiques et de la société civile. Des directeurs issus des Centres Culturels Régionaux (CCR) y participeront afin que les messages de la Convention de 2005 soient relayés au niveau des 14 régions du pays. Quant à la presse culturelle, elle bénéficiera d’une journée de formation complète sur la Convention de 2005 et l’importance de la diversité des médias.

Il est attendu que cet atelier de renforcement des capacités sera une première étape pour instituer un dialogue durable entre le gouvernement et la société civile concernant la politique culturelle du pays.