Sommet 2014 des Nations Unies sur le climat : accélérer l’action

Quand, heure locale: 
Mardi, 23 Septembre 2014 -
8:00am au 7:30pm
Où: 
New York
Type d’événement: 
Réunion d'Etat membre ou d'Institutions

Les changements climatiques ne sont pas un problème lointain. Ils nous concernent dès aujourd’hui et ont des effets très concrets sur nos vies. Ils perturbent les économies nationales, nous coûtant très cher aujourd’hui et encore plus demain. Mais il est de plus en plus reconnu qu’il existe des solutions abordables et pouvant être reproduites à grande échelle qui nous permettront à tous de faire un bond en avant vers des économies plus propres et plus résilientes.
Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, Ban Ki-moon, a invité les dirigeants mondiaux – représentants des gouvernements, du monde de la finance, des entreprises et de la société civile – au Sommet sur le climat qui se tiendra le 23 septembre prochain, pour donner un nouvel élan à la lutte contre les changements climatiques. Le Sommet sur le climat offre aux dirigeants une occasion unique de défendre une vision ambitieuse qui, associée à des actions concrètes, permettra de parvenir à un accord mondial d’envergure en 2015.
L'UNESCO, l'Organisation météorologique mondiale (OMM) et l'Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR) ont organisé une session thématique sur les sciences du climat. Les sciences du climat évoluent rapidement, c'est pourquoi nous devons être conscients des connaissances acquises et des incertitudes qui demeurent. Des approches plus créatives sont également nécessaires pour communiquer sur les sciences du climat afin de sensibiliser, éduquer, motiver et permettre à chacun d’agir.

Alors que le changement climatique s'accélère, il deviendra extrêmement difficile de s'adapter à l'élévation du niveau de la mer, aux changements dans le cycle de l'eau, et la diminution de la production alimentaire, qui aura un impact sur la vie de milliards de personnes à travers le monde.

Pour éviter les pires conséquences, il faudra dès maintenant réduire nos émissions de gaz à effet de serre de façon substantielle et durable. Selon le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), seule une action urgente et ambitieuse vers des économies et sociétés neutres en carbone nous permettra de rester dans la limite des 2 degrés d'élévation de température convenu au niveau international. Cette session montrera comment les sciences du climat peuvent informer des mesures qui appuient cet objectif.

L'UNESCO sera représentée par la Directrice générale, Irina Bokova, et Wendy Watson Wright, Secrétaire exécutive de la Commission océanographique intergouvernementale et Sous-Directrice générale pour les sciences exactes et naturelles par intérim.