Table ronde sur « Changer le discours : pour une image positive de l'immigration »

Quand, heure locale: 
Lundi, 14 Décembre 2015 -
4:30pm au 6:30pm
Où: 
France, Paris
Type d’événement: 
Catégorie 7-Séminaire et atelier
Contact: 
Konstantinos Tararas, k.tararas@unesco.org

L’UNESCO organise une table ronde sur « Changer le discours : pour une image positive de l’immigration », au Siège à Paris, le 14 décembre 2015. Cet événement fait partie de la célébration de la Journée des droits de l'homme (le 10 décembre) et de la Journée internationale des migrants (le 18 décembre).

La table ronde mettra en avant le changement dans les perceptions sur les migrants, et les stratégies pour y parvenir. Elle mettra en exergue l’impact positif des femmes et des hommes migrants sur les sociétés d’accueil, que ce soit sur le plan culturel, économique ou social, et le fait que ceci est une des clés pour promouvoir leur inclusion et leur bien-être.

Le thème de la table ronde fait écho à l’engagement mondial de l’Agenda 2030 du développement durable de « ne laisser personne derrière ». Elle contribue également à la campagne « Nos droits. Nos Libertés. Toujours. » lancée par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme. Elle marquera le cinquantième anniversaire de l’adoption des Pactes internationaux relatifs aux droits civils et politiques et aux droits économiques, sociaux et culturels.

La table ronde sera inaugurée par Nada Al-Nashif, Sous-directrice générale pour les sciences sociales et humaines. Le panel sera constitué de :
* Metin Arditi Envoyé spécial de l’UNESCO pour le dialogue interculturel
* Lucienne Redercher, Maire adjoint de la Mairie de Nancy (France) et Vice-présidente de la Coalition européenne des villes contre le racisme
* Priya Deshingkar, Directeure de recherche, programme “Migrating out of Poverty”, Université de Sussex (Grande-Bretagne
* Assefaw Bariagaber, Professeur de diplomatie et des relations internationales, Université de Seton Hall (États-Unis d'Amérique)
* Plantu, dessinateur au Journal Le monde (France)

Dans la conjoncture actuelle, un thème semble devoir dominer les célébrations de cette année : l’inclusion des migrants. Au niveau national et international, la réalisation des objectifs fixés par l’ambitieux agenda 2030 en ce qui concerne les populations migrantes, dépend, dans une large mesure, des efforts qui seront déployés en vue de promouvoir le respect de la diversité et d’éradiquer toutes les formes de discrimination.

Garantir aux migrants un niveau de vie suffisant, leur assurer un accès sans entrave à une éducation de qualité, promouvoir en leur faveur tous les aspects des droits fondamentaux de la personne humaine passent par la lutte contre les stéréotypes et les préjugés récurrents. Il faut, pour y parvenir, pouvoir disposer et exposer les données et les arguments. Lorsqu’elle est bien organisée et soutenue par des politiques inspirées par les principes et les normes des droits des humains, l’immigration peut générer des avantages supérieurs aux défis qu’elle pose. Là où elles reçoivent l’opportunité d’épanouir leurs potentialités, les migrants apportent une contribution significative au plan culturel, économique et social des sociétés d’accueil. En se concentrant sur les aspects spécifiques du mandat de l'UNESCO, les conférenciers feront la lumière sur les réalités du terrain, permettant ainsi de mieux saisir l'ampleur, la complexité et les particularités des questions soumises au débat. En combinant les leçons apprises et les bonnes pratiques, les différentes interventions permettront également de définir les actions prioritaires.

Remobiliser les ressources de créativité et culture pour stimuler une attitude positive vers la migration et les migrants ainsi que pour construire de ponts de dialogue et d’interaction; réinventer la cité pour en faire un espace d’inclusion; mettre en évidence les multiples formes de discriminations qui touchent les femmes migrantes, tant internationales et internes, et qui sont fondées sur les considérations liées au genre; comprendre les défis actuels ainsi que le potentiel des migrations en Afrique; identifier le rôle positif des médias dans le combat contre les stéréotypes, tels sont les thèmes qui nourriront le débat.

La commémoration 2015 de la Journée des droits de l'homme (10 décembre) et de la Journée internationale des migrants (18 décembre) culmineront dans un événement culturel. Youssoupha, un rappeur français d’origine congolaise, connu pour son engagement pour la non-violence et le respect de la diversité, donnera un concert au Siège de l'UNESCO dans la soirée du 14 décembre.