Troisième atelier sur la préservation du tombeau archéologique de Shoroon Bumbagar et sur la Conservation des peintures murales anciennes

Quand, heure locale: 
Lundi, 3 Avril 2017 - 9:00am au Samedi, 15 Avril 2017 - 9:00am
Où: 
Mongolie, Bayannuur
Type d’événement: 
Catégorie 7-Séminaire et atelier

Un troisième atelier, dans le cadre de la coopération de l’UNESCO/Monaco pour la stabilisation du tombeau archéologique de Shoroon Bumbagar, la préservation et la conservation de ses peintures murales anciennes, aura lieu à Bayannuur, en Mongolie, du 3 au 15 avril 2017.

Cet atelier s'inscrit dans le projet commun de la Principauté de Monaco et de l’UNESCO pour améliorer les capacités des autorités et des spécialistes de la Mongolie pour la stabilisation, la conservation et la préservation de la nécropole de Shoroon Bumbagar et de sensibiliser les autorités locales et les communautés en Mongolie sur l’importance de la protection du patrimoine archéologique.

Il va instruire les participants sur les méthodes d’intervention étape par étape pour la restauration des couches de peinture telles que celles de la nécropole, des phases initiales après découverte jusqu'à la finale phase d’esthétique .

En outre, le prochain atelier informera le groupe de restaurateurs sur les moyens d’évaluer les paramètres environnementaux et climatiques provoquant des processus de détérioration dans la tombe et de suggérer des réponses adéquates.

Cet atelier est organisé conjointement par l’UNESCO, le ministère de l’éducation, sciences culturelles et sportives de la Mongolie, les Mongols Commission nationale pour l’UNESCO et le centre du patrimoine culturel de la Mongolie.
Le prochain atelier est une continuation de formations antérieures qui ont abordé les aspects géologiques théoriques et pratiques de la stabilisation de la tombe d’un noble du 6e ou 7e siècle après JC et de la conservation et la restauration de ses peintures murales.

Avec les conseils d’un expert international en conservation/restauration de peinture, l'atelier de cette année vise à démontrer la progression des travaux de conservation sur une zone de prélèvement de la couche picturale dans la tombe, de la première phase de test et d’analyse dans la restauration et de conservation, jusqu'à la phase finale, la présentation esthétique de la peinture, afin que les restaurateurs nationaux de Mongolie puissent répéter le processus sur de futures situations semblables dans le pays.

Le deuxième objectif de cet atelier sera d’aborder divers problèmes trouvés dans le microclimat de la tombe qui provoquent la prolifération des micro-organismes et la dégradation des peintures murales. Un expert environnemental sera présent lors de l’atelier pour informer le groupe des conservateurs sur les moyens d’évaluer les paramètres environnementaux et climatiques qui causent des détériorations dans le tombeau et suggérer des réponses adéquates.

Pages thématiques: