Les artistes et la mémoire de l’esclavage : résistance, liberté créatrice et héritages - RSVP

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
LES INSCRIPTIONS EN LIGNE SONT CLOSES, l’envoi des confirmations est arrêté, si vous souhaitez assister au séminaire, merci de vous présenter, dès 9 heures, directement à la Maison de l’UNESCO – 125 avenue de Suffren, Paris 7e – muni(e) d’une pièce d’identité (ou de votre badge pour les membres des Délégations permanentes et de l'Organisation) - sous réserve des places disponibles
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-

VOTRE RSVP en ligne pour assister au
séminaire international « Les artistes et la mémoire de l’esclavage : résistance, liberté créatrice et héritages »
Vendredi 4 septembre 2015 de 9 h 30 à 17 heures

Salle IV, Maison de l'UNESCO, Paris

PROGRAMME

Séminaire « Les artistes et la mémoire de l’esclavage : résistance, liberté créatrice et héritage », en quatre sessions, avec la participation de Myriam Cottias, Présidente du Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage.

  • Introduction | 9 h 30

« Éclairage sur l’influence de la traite négrière dans la création des artistes contemporains : causes, réminiscences et actualisations » | Par Alain Foix, écrivain, philosophe, dramaturge, metteur en scène et scénariste.

  • Littérature | 10 heures

« La mémoire de l’esclavage et les processus de l’écriture »

Par Léonora Miano, auteure, lauréate du Prix Femina 2013 pour son roman La saison de l'ombre, du Prix Seligmann contre le racisme pour son essai Écrits pour la parole, du Prix littéraire de l’Afrique noire pour l’ensemble de son œuvre en 2012 et du Prix Goncourt des Lycéens en 2006 pour Contours du jour qui vient.

Extraits du Cahier d’un retour au pays natal | Performance de Jacques Martial, acteur, metteur en scène, créateur de la Compagnie de la comédie noire, Président de l'Établissement public du parc et de la grande halle de la Villette de 2006 à mai 2015, Président du Mémorial ACTe (Centre caribéen d'expressions et de mémoire de la traite et de l'esclavage) en Guadeloupe depuis juin 2015.

  • Arts visuels | 11 heures

« L’esclavage dans les arts visuels : explorations, impact et libération par l’image » | Par Elvan Zabunyan, historienne de l’art contemporain, professeure à l’Université Rennes 2 et critique d’art.

« Visualiser la mémoire » | Par Shuck One, artiste graffeur, fondateur des collectifs de tagueurs et de graffeurs parisien DCM1 et Basal. Créateur de

« L’Histoire en marche », œuvre monumentale installée au Mémorial ACTe.

« Cinéma et esclavage » | Par Dom Pedro, réalisateur, Président de l’association Images et sons d'Angola (ISA).

  • Musique | 14 h 30

« L’esclavage et la musique : héritages communs, transcriptions et transgressions » | Par Ray Lema, pianiste, chanteur et compositeur, lauréat du Grand Prix de l’Académie Charles Cros de musique en 2013, ancien Directeur musical du Ballet national du Zaïre, parrain et initiateur du projet de l’Université musicale africaine (UMA), porte-parole de la Coalition internationale des artistes pour l’Histoire générale de l’Afrique de l’UNESCO.

« La musique à l’écoute de la mémoire » | Par Archie Shepp, saxophoniste, clarinettiste, pianiste, compositeur de jazz, dramaturge, professeur à l’université du Massachussetts (États-Unis d'Amérique), docteur honoris causa de l’Université Paris VIII.

Modération et animation par Joe Farmer, réalisateur et animateur de l’émission « L’Épopée des musiques noires » sur Radio France internationale (RFI).

  • Danse | 16 heures

« Les danses contemporaines et l’influence de l’esclavage à partir de l’expérience cubaine » | Par Kali Argyriadis, anthropologue, chargée de recherche à l’Institut de recherche pour le développement (IRD, France).

« La danse : dialogue d’action contemporaine en contexte de mémoire » | Par Rhodnie Désir, danseuse, chorégraphe, médiatrice culturelle, Directrice et fondatrice de DÊZAM, organisme canadien dédié à l’action culturelle et artistique.

Exposition collective «Temps modernes - La mémoire de l’esclavage et l’art contemporain » | Du 4 au 11 septembre inclus dans le hall Ségur. Visite libre de 10 à 17 heures, jours ouvrables, sur présentation d'une pièce d'identité - et du 8 septembre au 3 octobre inclus à la Galerie Vallois.

À travers leurs installations monumentales inédites, quinze artistes interrogent la mémoire de l’esclavage, les cicatrices de ce passé douloureux et les nouvelles formes d’aliénations portant atteinte aux droits humains.

 

Cet évènement est organisé dans le cadre du projet La Route de l’esclave de l’UNESCO, en partenariat avec l’association culturelle Fait à Cuba et la Galerie Vallois, à l'occasion de la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine (2015-2024).

Projet La Route de l’esclave de l’UNESCO : on.unesco.org/routedelesclave

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
LES INSCRIPTIONS EN LIGNE SONT CLOSES, l’envoi des confirmations est arrêté, si vous souhaitez assister au séminaire, merci de vous présenter, dès 9 heures, directement à la Maison de l’UNESCO – 125 avenue de Suffren, Paris 7e – muni(e) d’une pièce d’identité (ou de votre badge pour les membres des Délégations permanentes et de l'Organisation) - sous réserve des places disponibles
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-

 

CAPTCHA

This question is for testing whether you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.

Image CAPTCHA