« L'éducation avant tout », l’enseignement scientifique et le changement climatique au cœur de la participation de la Directrice générale à l’Assemblée générale des Nations Unies

Le 23 septembre 2014, la Directrice générale se joindra aux chefs d’État et de gouvernement, aux hauts responsables des Nations Unies et aux représentants de la société civile qui prendront part au Sommet sur le climat, sous la conduite du Secrétaire général de l’ONU, dans le cadre de la 69e session de l’Assemblée générale des Nations Unies (19 au 26 septembre). Aux côtés de l’OMM et de l’UNITAR, l’UNESCO organise la discussion thématique consacrée à la science du climat, avec la participation du Premier Ministre du Groenland, de Mme Julia Marton-Lefèvre, Directrice de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et du co-Président du Groupe de travail I du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), le Professeur Thomas Stocker.

La promotion de l’éducation des filles et d’une éducation de qualité pour tous fait partie des priorités de la Directrice générale. Le 24 septembre 2014, cette dernière ouvrira et présidera, aux côtés de Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU, la manifestation de haut niveau organisée dans le cadre de l’Initiative mondiale pour l'éducation avant tout (GEFI), à laquelle prendront part des chefs d’État et des ministres de la plupart des « pays champions », notamment l’Andorre, le Bangladesh, le Bénin, la Chine, la Croatie, le Danemark, la République dominicaine, l’Éthiopie, le Guyana, la République de Corée, le Mozambique, l’Afrique du Sud, la Tunisie et les États-Unis, représentés par la Première Dame Mme Michelle Obama, ainsi que la Norvège, l’Envoyée spéciale de l'UNESCO pour l'éducation de base et l'enseignement supérieur, Son Altesse Cheikha Mozah Bint Nasser, le Président de la Banque mondiale, M. Jim Yong Kim, l’Envoyé spécial des Nations Unies, M. Gordon Brown, les directeurs du PNUD, de l’UNFPA et d’ONU-Femmes, et les responsables de l’Internationale de l'éducation, de la Campagne mondiale pour l'éducation et du Partenariat mondial pour l'éducation. Il s’agira d’une manifestation de plaidoyer majeure au cours de laquelle la Directrice générale soulignera combien il est important de renforcer l’éducation de qualité pour accélérer les efforts en vue de l’échéance de 2015 et mettre au point le nouveau programme mondial de développement qui suivra. Irina Bokova prendra également part à une manifestation organisée par le Global Child Forum, avec l’Earth Institute de l’Université Columbia et le Réseau des solutions pour le développement durable (SDSN), le 26 septembre, sur le thème « Les enfants à l’ère du développement durable ». Cette manifestation sera l’occasion de débattre de la manière dont les droits des enfants peuvent être intégrés et associés aux Objectifs de développement durable (ODD), ainsi que de tenter de définir un cadre pour le développement des enfants qui puisse servir de fondement à la plupart des objectifs et indicateurs à l’étude. Parmi les participants figurent la Reine Silvia et la Princesse Madeleine de Suède, le Maire de New York, ainsi que la Directrice de l’Agence suédoise de coopération internationale au développement et les PDG de H&M et Ikea. Par ailleurs, dans le cadre de la session de l’Assemblée générale des Nations Unies, Irina Bokova participera, aux côtés de Gordon Brown, à deux tables rondes ministérielles sur « L’apprentissage pour tous » concernant la République démocratique du Congo et le Pakistan.

Au cours de sa visite, le premier Sommet « Les entreprises soutiennent l’éducation » (Business Backs Education) rassemblera des dirigeants d’entreprise et des responsables du secteur public qui plaideront en faveur d’un engagement plus marqué dans le cadre de la campagne « Les entreprises soutiennent l’éducation » lancée par la Fondation Varkey GEMS, avec l’UNESCO. La promotion de l’enseignement scientifique au service d’un développement durable inclusif sera un aspect primordial de la mission de la Directrice générale, qui assistera au lancement de l’Alliance mondiale pour les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques (STEM), dont l’UNESCO est membre. Co-présentée par E. Rubinstein, Président de l’Académie des sciences de New York, et Amir Dossal, du Forum du Partenariat mondial, cette manifestation sera l’occasion d’aborder les défis du XXIe siècle en matière d’éducation, d’innovation et de main d’œuvre. Elle réunira de hauts représentants de plusieurs pays, dont S. E. M. Dato' Sri Mohd Najib Bin Tun Haji Abdul Razak, Premier Ministre de la Malaisie, S. E. M. Paul Kagame, Président de la République du Rwanda, S. E. M. Yayi Boni, Président de la République du Bénin, Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, Haut-Commissaire de l’Union africaine pour l’éducation et la science, M. Keith Mitchell, Premier Ministre de la Grenade, et Mme Cathy Novelli, Sous-Secrétaire d’État pour la croissance économique, l’énergie et l’environnement, du Département d’État américain.

Lors d’une manifestation de grande envergure, en présence du Secrétaire d’État des États-Unis M. John F. Kerry, la Directrice générale plaidera en faveur de la sauvegarde du patrimoine culturel en période de conflit, en tant qu’élément essentiel pour une paix pérenne et pour le développement durable. Aux côtés du Secrétaire d’État, elle prendra part à une cérémonie organisée au Metropolitan Museum of Art, le 22 septembre, pour mettre en lumière les efforts de protection et de préservation du patrimoine culturel syrien et iraquien, à laquelle assisteront également M. Thomas P. Campbell, Président du Metropolitan Museum of Art, Mme Elizabeth Duggal, Présidente du comité national des États-Unis pour l’ICOM, et Mme Bonnie Burnham, Présidente du World Monuments Fund. La Directrice générale participera également à la réunion annuelle de la Commission « Le large bande au service du développement numérique », qu’elle ouvrira aux côtés de MM. Paul Kagame, Président du Rwanda, et Carlos Slim, Président de la Fondation Carlos Slim, en tant que co-Présidents, et de M. Hamadoun Touré, Secrétaire général de l’Union internationale des télécommunications, qui assure la co-vice-présidence de la Commission avec l’UNESCO.

Le 24 septembre, la Directrice générale prendra part à une manifestation co-organisée par le Vice-Premier Ministre et Ministre des affaires étrangères, du commerce extérieur et des affaires européennes de la Belgique, S. E. M. Didier Reynders, et la Ministre des affaires étrangères du Ghana, S. E. Mme Hannah Tetteh. Cette manifestation, intitulée « Vers des sociétés inclusives : l’autonomisation et l’éducation comme stratégie de prévention du génocide », aura lieu en présence du Ministre indonésien des affaires étrangères, S. E. M. Marty Natalegawa, et du Conseiller spécial du Secrétaire général pour la prévention du génocide, M. Adama Dieng.

Par ailleurs, la Directrice générale a participé le 20 septembre dernier à un panel de discussion sur le mouvement « HeForShe », organisé par ONU-Femmes et co-animé par le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, et l’Ambassadrice de bonne volonté d’ONU-Femmes, l’actrice Emma Watson. Ce panel de discussion, intitulé « Comprendre les dimensions du genre », a traité de la manière dont la promotion de l’égalité des genres pouvait libérer un potentiel en vue de la réalisation du programme de développement pour l'après-2015. Parmi les intervenants figuraient le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, M. Sam Kutesa, la Directrice exécutive d’ONU-Femmes, Mme Phumzile Mlambo-Ngcuka, le Directeur exécutif de l’UNFPA, M. Babatunde Osotimehin, l’économiste et Directeur de l’Earth Institute, M. Jeffrey David Sachs, la Directrice exécutive du Programme alimentaire mondial, Mme Ertharin Cousin, les acteurs Robert De Niro et Kiefer Sutherland, et l’Envoyé spécial du Secrétaire général pour les jeunes, M. Ahmad Alhendawi.

Le 22 septembre, la Directrice générale participera à l’ouverture de la 10e réunion plénière de l’Initiative mondiale Clinton, ainsi qu’à la séance plénière sur l’éducation des filles. Le Président Clinton, le Roi Abdallah II de Jordanie, Michelle Bachelet, Hilary Clinton, Ginni Rometty (PDG d’IBM), Aliko Dangote et Julia Gillard y assisteront également.

Pendant son séjour à New York, la Directrice générale tiendra une série de rencontres bilatérales en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies.