« L’éducation doit être préservée même dans les situations extrêmes » déclare la Directrice générale

Un an après le lancement de l’ initiative Eduquer un enfant par Son Altesse Sheikha Moza bint Nasser , la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a rejoint les principaux partenaires au Sommet mondial de l'innovation en éducation ( WISE 2013) à Doha, Qatar, le 30 Octobre pour faire le bilan et privilégier les priorités afin d’ atteindre l'éducation universelle pour la primaire d'ici 2015.

Intitulée « L'éducation  dans un monde en mutation», la séance plénière a réuni Son Altesse Sheikha Moza , Envoyée spéciale des Nations Unies pour l'éducation globale, Gordon Brown, Directeur de l'UNICEF, Anthony Lake, Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Antonio Guterres ,  Commissaire général de l'UNRWA, Filippo Grandi, Secrétaire d'État du Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement , Hans Jurgen Beerfeltz , et la Directrice générale .

Les discussions ont porté sur les stratégies de mobilisation des ressources mondiales , la protection de l'éducation dans les situations d'urgence et de la nécessité de prendre en compte la diversité linguistique et culturelle pour atteindre les enfants marginalisés.

Son Altesse Sheikha Moza a souligné le succès des approches multisectorielles et la nécessité d' une plus grande sensibilité aux identités culturelles.

«Nous devons faire  correspondre l' engagement pour l'éducation avec l’engagement culturel , nous devons assurer aux élèves que leur patrimoine culturel ne sera pas perdu . "