« L’UNESCO fait des progrès raisonnables » selon le gouvernement britannique

L'UNESCO salue la mise à jour en 2013 par le Ministère britannique du développement international (DFID) de son évaluation de l'aide multilatérale (MAR), qui témoigne des progrès réalisés dans les quatre priorités de réforme identifiés dans l'édition 2011. Le résumé de l’ensemble des progrès pour l'UNESCO indique que : «L'UNESCO fait des progrès raisonnables à la fois dans ‘la contribution aux résultats’ et ‘la gestion stratégique et la performance’. Elle a amélioré la gestion axée sur les résultats, elle s’est mieux concentrée sur son avantage comparatif et a franchi une nouvelle étape dans la mise en œuvre des recommandations de l'évaluation. La confiance des membres et d'autres organisations des Nations Unies envers l'UNESCO s’améliore ».

Lire la mise à jour de MAR 2013la réponse de l'UNESCO au DFID

L'UNESCO salue la mise à jour en 2013 par le Ministère britannique du développement international (DFID) de son évaluation de l'aide multilatérale (MAR), qui témoigne des progrès  réalisés dans les quatre priorités de réforme identifiés dans  l'édition 2011. Le résumé de l’ensemble des progrès pour l'UNESCO indique que : «L'UNESCO fait des progrès raisonnables à la fois dans ‘la contribution aux résultats’ et ‘la gestion stratégique et la performance’. Elle a amélioré la gestion axée sur les résultats, elle s’est mieux concentrée sur son avantage comparatif et a franchi une nouvelle étape dans la mise en œuvre des recommandations de l'évaluation. La confiance des membres et d'autres organisations des Nations Unies envers l'UNESCO s’améliore ».