Les acteurs publics et privés de l’eau s’accordent sur un plan de travail commun

journeeeauv4.jpg

Les acteurs nationaux de l’eau lors de la rencontre de consultation.
© UNESCO
25 Mars 2016

La Journée mondiale de l’eau, célébrée cette année  sous le thème « l’eau et l’emploi », a donné lieu à plusieurs manifestations au Gabon.  Le Bureau UNESCO de Libreville a, à cet effet,  accueilli une réunion de consultation des acteurs publics et privés engagés dans la gestion et la valorisation de cette ressource vitale. L’objectif étant  de définir les bases d’une collaboration efficace pour résoudre les défis liés à la gestion des ressources hydrauliques.

Les échanges étaient fructueux ce 22 mars à la salle  de réunion du Bureau de l’UNESCO de Libreville, en raison de l’engagement et de la détermination de toutes les parties prenantes à accompagner le Gouvernement dans la quête des solutions efficaces aux problématiques de l’eau.

Au Gabon, de nombreux quartiers de Libreville et  des localités provinciales sont encore privés d’eau potable, malgré l’inventaire qualitatif  du potentiel hydraulique (plus de 164 km/an en eau de surface renouvelable interne et 62 km3 /an en eau souterraine) et l’abondante pluviométrie enregistrée. De ce constat  l’UNESCO, à travers cette réunion de consultation, entend  fédérer toutes  les parties prenantes pour  travailler à l’amélioration de la distribution de l’eau  et à  la gestion des eaux usées conformément à l’axe 6 du cadre  des Objectifs de Développement Durable (ODD) qui vise à « Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau ».

Comment assurer la distribution et l’accès équitable de l’eau à toutes les populations gabonaises ? Comment recycler les eaux usées des ménages et industries pour des usages  divers ? Pour les acteurs nationaux présents à cette consultation, répondre à toutes ces  questions c’est travailler aussi à la croissance économique du pays car, l’eau est essentielle au développement de plusieurs domaines d’activités, notamment : l’agriculture, la santé, l’industrie, la production d’énergie, les transports, etc.  

Au terme de la rencontre, les participants, après analyse de l’impact socio-économique de l’eau, ont établi un projet de programme d’activités dont l’aboutissement sera la rencontre des acteurs publics et privés au cours de la  « Foire de l’eau » les 31 mars  et 1 avril 2016 à la Chambre de Commerce. Les présentations officielles du Rapport mondial des Nations Unies 2016 sur la mise en valeur des ressources en eau et du Bilan de la décennie de l’eau 2005-2015 au Gabon auront lieu le 13 avril 2016 à Libreville.

Pour en savoir plus :

Programme Mondial pour l’Evaluation des Ressources en Eau

L’UNESCO et les Objectifs de Développement Durable (ODD)