L’Afghanistan ouvre un Institut national de planification de l'éducation

Le 21 avril 2015, l’Afghanistan a inauguré son premier Institut national de planification de l'éducation (NIEP) qui accueillera 44 nouveaux stagiaires du ministère de l'Éducation. A cette occasion, une cérémonie de remise des diplômes a été organisée à Kaboul, en l’honneur des 48 stagiaires qui ont obtenu leur certificat après deux ans de formation en planification et gestion de l'éducation.

Les diplômés d’avril 2015 sont fiers de célébrer leur réussite dans le bâtiment offert par le ministère afghan de l'Éducation, manifestant ainsi leur engagement indéfectible à la reconstruction du système éducatif de leur pays, pour en améliorer la qualité et la pertinence, et pour en garantir un accès équitable à tous.

Né d'une idée ambitieuse, le NIEP est une référence en matière de planification de l'éducation dans le pays alors qu’il devient aujourd’hui un institut national. Les stagiaires sont des employés du ministère de l’Éducation, avec lequel l’IIPE et les partenaires au développement ont construit une coopération forte pour moderniser le système éducatif du pays au cours des 13 dernières années.

Une formation spécialisée du ministère de l’Éducation

Géré maintenant par le NIEP, le Programme national de formation (PNF) a été conçu et lancé en 2012 par le ministère de l'Education et l'IIPE. Le NTP propose trois programmes de formation, conçus pour répondre aux besoins de capacité spécifiques et aux exigences du système éducatif afghan.

La formation régulière diplômante de deux ans s’adresse aux départements provinciaux de l'éducation et les bureaux de district. Quelque 200 employés ont été inscrits jusqu’ici. Soixante employés de l’administration centrale ont déjà bénéficié du programme de cours du soir.

Enfin, un programme spécifique a été conçu pour réduire les disparités de genre au sein du personnel du ministère de l'Éducation. Cette formation s’étale sur deux ans et s’adresse aux femmes diplômées de l'enseignement secondaire. 84 femmes sont déjà inscrites à ce jour.

« Au cours des 13 dernières années, le partenariat entre l’IIPE et le ministère de l’Education pour développer les capacités a permis de très nette amélioration de la planification de l’éducation, qui est une condition essentielle pour améliorer les résultats de l’éducation nationale. Le gouvernement afghan a montré une formidable énergie pour développer un système éducatif souple malgré des circonstances très difficiles. L'ouverture de l'Institut national de la planification de l'éducation en est un témoignage, et nous sommes fiers de travailler avec des formateurs, des étudiants et des partenaires aussi dévoués », explique Sue Grant Lewis, Directrice de l'IIPE.

Mobilisé pour reconstruire le système éducatif afghan depuis 2002

Depuis 2002, après la chute du régime des Talibans, alors que le gouvernement demandait l'assistance de la communauté internationale pour relever les défis structurels les plus importants de l'Afghanistan, l'IIPE s’est attelé à la formation des planificateurs de l'éducation et a aidé à sécuriser les soutiens nécessaires à la mise en place des programmes.

L'objectif, dès le départ, a été de permettre au ministère de planifier, gérer et exploiter son propre système éducatif, de façon moderne et efficace, au profit des filles et des garçons de tout le pays.

Les phases successives du projet conjoint de développement des capacités de l’IIPE et du ministère de l’Éducation, qui a conduit à l'ouverture de l'Institut national de planification de l'éducation, ont été généreusement soutenues par les agences scandinaves d'aide au développement de la Norvège (2006-2010), du Danemark (2011-2015), et aujourd’hui de la Suède (2015-2018).

« En tant que Directeur général pour la planification et l'évaluation, il est de ma responsabilité de veiller à ce que des plans stratégiques et opérationnels solides soient en place et que leur mise en œuvre soient correctement coordonnées, suivies et évaluées. Notre défi résidait dans la faible expertise technique, donc nous avons concentré nos efforts sur l’amélioration des compétences fondamentales du personnel du ministère, engagés dans la planification et le suivi aux niveaux national et infranational, à travers un mécanisme de développement durable des capacités. Les résultats obtenus à ce stade sont prometteurs. Nous pensons que dans un proche avenir, alors que plus d’agents seront diplômés du NTP, l’Afghanistan pourra s’approcher de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement et de l'Education pour tous en utilisant une méthode de planification combinée, ascendante et descendante », dit Abdul Wassay Arian, directeur général de la planification et de l'évaluation au ministère de l'Éducation

La transition vers une autonomie technique

Aujourd’hui, alors que le ministère afghan de l'Éducation fait un pas vers une plus grande autonomie dans la gestion de son système éducatif, l'Agence suédoise de développement international (Sida) fournira un soutien jusqu'à mars 2018, à travers une généreuse subvention de 3,8 millions $US. Le projet sera mis en œuvre en étroite collaboration avec le bureau de l'UNESCO à Kaboul.

Outre la vision, le leadership et les innombrables heures de travail de son personnel, le ministère de l'Éducation a mis à disposition le bâtiment du NIEP et finance les salaires de plusieurs membres du personnel. Dans l'avenir, le ministère vise à entièrement financer le NIEP sur son budget ordinaire et moins dépendre de l'aide extérieure.

L'objectif de cette nouvelle phase sera de développer l'autonomie technique à long terme du ministère de l’Éducation pour mettre en œuvre le 3e Plan stratégique pour l'éducation nationale. Pour cela, la formation à l'Institut national de planification de l'éducation de 500 membres du personnel du ministère et de 120 femmes diplômées du secondaire sera déterminante.

______________

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

Estelle Zadra, Chef de la communication, IIEP, Paris
e.zadra(at)iiep.unesco.org 
Tel: +33 (1) 45 03 77 00 Ext 7776 

L’IIPE est le seul institut dans le monde qui propose une combinaison réussie intégrant à la fois formation en planification de l’éducation, recherche de pointe et développement des capacités en appui aux organismes éducatifs. Ces trois modalités d’action agissent en synergie pour transformer radicalement les organisations et les systèmes éducatifs, afin de les rendre plus efficaces, innovants et à l’écoute des besoins des sociétés. Une bonne planification de l’éducation doit être à la fois visionnaire et pragmatique. A partir de cette conviction, l’IIPE défend une planification de l’éducation qui donne de solides fondations pour réformer et transformer les systèmes éducatifs. Dans le même temps, elle doit garantir l’égalité des chances aux enfants et aux jeunes. Pour plus d'informations, veuillez visiter : www.iiep.unesco.org/fr