A Los Angeles, Irina Bokova visite la Fondation pour la mémoire de la Shoah

La Directrice Générale de l'UNESCO a rencontré M. Stephen Smith, Directeur exécutif de la Fondation pour la mémoire de Shoah de l’Université de Californie du Sud, en charge de la Chaire UNESCO pour l'éducation au génocide. Irina Bokova a visité les archives audiovisuelles de la Fondation pour la mémoire de la Shoah, qui comptent parmi les plus importantes du monde.

La Directrice Générale a exprimé sa satisfaction pour la coopération  de l’UNESCO  avec la Fondation dans le cadre de sa Chaire fondée en 2013. Il a également été décidé que la Fondation USC Shoah travaillerait avec l'UNESCO pour former des enseignants et formateurs en Amérique latine, soutenant ainsi les efforts de l'UNESCO pour introduire et renforcer l'éducation à l’histoire de l'Holocauste dans les systèmes éducatifs de cette région.

Irina Bokova a également participé à un atelier avec des étudiants diplômés et plusieurs membres du corps professoral pour discuter de la façon de renforcer la résilience par l'éducation dans les sociétés violentes. Elle a souligné la nécessité de contrer les messages de propagande des groupes violents, en mettant l’accent sur l'éducation à la citoyenneté mondiale et l'éducation aux médias. Pour finir, la Directrice Générale a eu un entretien avec M. Michael Quick, doyen de l'université de Californie du Sud.

La visite a été suivie d'un déjeuner de travail avec le rabbin Marvin Heir et le rabbin Abraham Cooper, respectivement doyen et fondateur et doyen associé du Centre Simon Wiesenthal, ONG en partenariat officiel avec l'UNESCO. Mme Irina Bokova a partagé ses préoccupations au sujet de la montée du racisme, de l'antisémitisme et des idéologies extrêmes et  a présenté les actions  prises par l'UNESCO dans ce domaine, y compris à travers le programme de l'Organisation pour l'enseignement de l'histoire de l’Holocauste et plusieurs de ses nouvelles initiatives visant à prévenir l'extrémisme violent.