Appel à propositions de recherche en matière de principes de gouvernance de l’Internet

L’UNESCO recherche un individu ou une organisation ayant pour mission de relire des déclarations internationales et régionales, des cadres normatifs et des mesures de reddition de comptes en rapport avec les principes de gouvernance de l’Internet dans le cadre de l’étude complète sur les questions relatives à Internet réalisée par l’UNESCO. Ce projet devra être mené entre septembre 2014 et mars 2015. La première version de cette étude devra être soumise à l’UNESCO au plus tard le 30 novembre 2014 et la version définitive rendue en mars 2015. Ce travail de recherche de haute qualité présentera un grand intérêt aussi bien pour l’UNESCO et ses États membres que pour l’ensemble de la société civile, le secteur privé et les individus en général.

L’étude de l’UNESCO intitulée « Principes de gouvernance de l’Internet : Déclarations, cadres normatifs et mesures de reddition de comptes » fournira une analyse complète des initiatives clés en matière de principes de gouvernance de l’Internet qui ont été réalisées par divers décideurs politiques et analysera comment ces déclarations ont été utilisées comme des instruments normatifs. Cette étude examinera également la compatibilité des documents existants avec le mandat de l’UNESCO et mettra à disposition une ressource en ligne en accès libre fournissant des documents et des données sur ce sujet. Elle informera par ailleurs sur les actions futures de l’UNESCO.

Le travail de recherche devra traiter des questions clés suivantes : 

  • Quels documents normatifs internationaux ou régionaux encadrant l’accès à l’information, la liberté d’expression, la confidentialité et les dimensions éthiques de la société de l’information ont été développés ?
  • Quels sont les réseaux et les observatoires permettant d’identifier les avancées en matière de gouvernance de l’Internet ?
  • Comment le projet de concept sur l’universalité de l’Internet de l’UNESCO peut-il s’adapter aux documents déjà existants ?
  • Existe-t-il des lacunes à combler afin de couvrir l’intégralité des domaines dans le cadre du mandat de l’UNESCO ?

L’étude doit être rédigée en anglais. Elle sera par la suite traduite en d’autres langues si les ressources le permettent. Elle doit être publiée sous licence Creative Commons et ainsi, pouvoir être téléchargée gratuitement. Elle doit être disponible en PDF et en format EPUB.

Les personnes intéressées sont invitées à soumettre leur candidature à Mme Xianhong Hu et Mme Rachel Pollack au plus tard le 20 septembre 2014.

La candidature devra inclure : 

  • Un curriculum vitae à jour,
  • Une lettre dans laquelle le candidat expliquera pourquoi ses qualifications et son expérience lui permettront d’assumer ce poste,
  • Un projet d’approche indiquant comment il compte prendre en charge le poste,
  • Une proposition de rémunération pour ce poste en dollars.

Pour davantage d’informations sur cet appel à propositions, consultez le document de référence. Une lettre d’information sera envoyée par l’UNESCO au contractant sélectionné pour définir le champ de la recherche.